Les Croisades et le royaume de Jérusalem

Disponible sous peu

21,90 €

En savoir plus

Dans un exemplaire souci d'objectivité, Georges Bordonove fait état des chroniqueurs latins comme des historiens arabes. C'est pourquoi, sous leur plume, enthousiasme, ferveur, générosité s'appliquent successivement à l'un et l'autre camp, responsables tous deux, selon le lieu, l'heure et les circonstances des mêmes turpitudes, des mêmes dissensions. Un souffle d'épopée traverse chaque parcelle de cette fresque immense, glorieuse et pathétique, voilée d'ombres et de tragédies à la mesure même du génie et des défaillances de la France et de l'Occident qui n'ont jamais cessé depuis lors d'être impliqués dans les déchirements et les nouveaux conflits qui opposent aujourd'hui encore Jérusalem et les peuples qui l'entourent.

Au sommaire :

- LA PREMIERE CROISADE (1095-1100)

- LE ROYAUME DE JERUSALEM (1100-1174)

- SALADIN (1174-1187)

- LE ROYAUME D'ACRE (1187-1291).


L'auteur : Georges Bordonove
Lauréat de l'Académie française et de la Bourse Goncourt du récit historique, grand prix des librairies, officier de la Légion d'honneur, Georges Bordonove conte la superbe épopée des rois qui ont fait la France.
Refusant les facilités d'une vulgarisation simpliste de l'Histoire, il la clarifie afin d'en mieux traduire les palpitations vraies et les étonnantes analogies avec notre époque.

4ème de couverture

Entreprises à l'origine pour reprendre le Saint Sépulcre aux musulmans, les croisades furent aussi une riposte de la chrétienté à la menace persistante que l'islam faisait peser sur l'Occident.

Evénement unique dans l'Histoire, elles mirent sur les routes d'Orient des centaines de milliers de pèlerins, armés ou non ! Les croisés, ayant fondé le Royaume de Jérusalem en 1099, durent assumer sa défense pendant deux siècles. Ils ne cherchaient pas à " coloniser " la Syrie et la Palestine, ils voulaient que Jérusalem redevînt le berceau des chrétiens, que la terre qui avait vu naître, vivre et mourir le Christ leur appartînt, comme La Mecque appartenait aux musulmans.

La France prédomina constamment en Terre sainte. Les rois de Jérusalem, les seigneurs, les paysans et les artisans étaient pour la plupart de souche française.

En sorte que les croisades sont notre Chanson de geste ; des personnages hors du commun les animent : Pierre l'Ermite, Godefroy de Bouillon, le grand Saladin, le sublime Roi Lépreux Baudouin IV, l'admirable Saint Louis. Les martyrs, les héros y côtoient les brigands, les traîtres, les assassins jusqu'à l'ultime sacrifice de Saint-Jean d'Acre.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire Histoire de l'Eglise Histoire de France
ÉditeurPygmalion
CollectionLes grandes heures de l'histoire
Parution2002
Nombre de pages ou Durée450
Hauteur24
Largeur15.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les Croisades et le royaume de Jérusalem

Georges Bordonove
Les Croisades et le royaume de Jérusalem