L'aventure chrétienne - Tome 1

Le temps des commencements : de la Pentecôte à 354

Disponible sous peu

22,00 €

En savoir plus

   Un cahier de 10 pages de photos et documents en couleur et en noir et blanc, hors texte.


L'auteur : Claude Martinaud
Claude Martinaud, agrégée, docteur, longtemps professeur en classes préparatoires des grandes écoles, prépare actuellement des étudiants au CAPES histoire-géographie.

4ème de couverture

   Traditionnellement, l'histoire du christianisme ancien débute au IIe siècle, voire au IV° siècle pour certains historiens. Le premier siècle est traité généralement par les biblistes (professeurs de Nouveau Testament essentiellement).

   Pour étudier cette période, nous disposons principalement de sources écrites, d'auteurs chrétiens ou non, de fouilles archéologiques, etc. L'historien utilise toutes les sources disponibles et les traite à égalité, car il doit comprendre, dans la mesure du possible, de manière objective ce qui s'est réellement passé.

   Pour une meilleure appréhension des faits historiques, nous empiéterons donc sur le domaine des biblistes. Ainsi,    nous évoquerons rapidement la notion de canonicité des Ecrits en renvoyant à d'autres études, puisque historiquement parlant cela n'a d'importance... que pour le croyant.

   Nous traiterons successivement des premières communautés chrétiennes, des Pères apostoliques puis des Pères apologistes de l'Eglise, des confrontations avec l'Empire romain, des persécutions, des tentatives pour fixer une orthodoxie, enfin des querelles christologiques et de leurs acteurs principaux : Athanase, Basile, Jean Chrysostome ainsi que les premiers conciles : Nicée, Constantinople...

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire de l'Eglise
ÉditeurSaint Léger
ReliureBroché
Parution2017
Nombre de pages ou Durée320
Hauteur24
Largeur16

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'aventure chrétienne - Tome 1

Claude Martinaud
L'aventure chrétienne - Tome 1
Le temps des commencements : de la Pentecôte à 354