Apologie de la Tradition

Disponible sous peu

17,00 €

En savoir plus

Un ouvrage qui remet bien des notions à leur place, ne raisonnant qu'à partir des historiens, théologiens et enseignements les plus sûrs.


L'auteur : Roberto de Mattei
Roberto de Mattei est né en 1948 à Rome. Historien, il a enseigné à l'université européenne de Rome et à l'université de Cassino, où il a été titulaire de la chaire d'histoire moderne. Président de la fondation Lépante, il anime également la revue Radici Cristiane aisni que les agences d'information Correspondance européenne et Corrispondenza romana. De 2007 à 2007 et de 2008 à 2011, il a été le vice-président de l'équivalent du CNRS en Italie. Enfin entre 2002 et 2005, il a été conseiller du gouvernemnt italien pour les questions internationales.

Co-auteur(s) : Traduit de l'italien par Philippe Lacvivier

4ème de couverture

Incontestablement, l'ouvrage "Vatican II Une histoire à écrir " paru en France en 2013, aura marqué une étape importante dans l'histoire de la crise de l'Eglise au XX° et XXI° siècles, retirant le concile du champ de l'idolâtrie pour le passer, en tant qu'événement, au crible de l'histoire et en dévoiler toutes les facettes.

Il est difficile de nier que l'Eglise catholique connaisse aujourd'hui l'une des crises les plus terribles de son histoire, le pape Benoit XVI l'ayant lui-même affirmé à plusieurs reprises. Grâce à son Apologie de la Tradition, Roberto de Mattei nous donne des critères objectifs à observer pendant la tempête.

L'Apologie de la Tradition se divise en deux parties.

- La première est une vaste fresque historique exposant une à une les crises internes de l'Eglise, depuis les premiers siècles, ne cachant ni les conciles douteux (les conciles de Séleucie et de Rimini, d'"œcuméniques" ont finalement été réprouvés) ni les papes "hérétisants ou trop faibles (Libère, Honorius, Vigile...). Mais l'Esprit Saint ne cesse jamais d'assister l'Eglise pour autant.

- La seconde partie est vouée à la recherche de la règle de foi à conserver pour ne pas errer dans les temps de crise. La "regula fidei suprême, c'est la tradition, objective.

L'auteur rappelle, grâce aux enseignements constants du Magistère (dont la définition de fonction est clairement exposée), que le sensus fidei participe de l'Eglise universelle et jouit donc d'une infaillibilité dans la croyance.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Défense de la Foi
ÉditeurChiré
ReliureBroché cousu, couverture souple avec rabats
Parution2015
Nombre de pages ou Durée180
Hauteur15
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Apologie de la Tradition

Roberto de Mattei
Apologie de la Tradition