Les parachutistes de la Légion

1948 - 1962

Disponible

21,90 €

En savoir plus

Un auteur ressuscite leur mémoire en tant qu'historien et acteur, car il a bien connu ceux qu'il évoque : il les rejoignit à sa sortie de Saint-Cyr et, de 1954 à 1961, fut sept fois cité et deux fois blessé dans leurs rangs comme chef de section.


L'auteur : Pierre Montagnon
Pierre Montagnon, saint-cyrien, au terme d'une courte carrière militaire à la Légion, double en historien et conférencier son activité civile.
Auteur à ce jour d'une quarantaine d'ouvrages historiques consacrés aux guerres mondiales, à la période coloniale, à l'armée française. Lauréat de l'Académie française, il est commandeur de la Légion d'honneur à titre militaire.

4ème de couverture

Née en 1831, la Légion Etrangère, troupe d'élite, ne pouvait demeurer insensible à l'évolution des techniques militaires.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle décide d'accueillir en son sein des parachutistes. Le 1er avril 1948, est donc créé en Indochine, où la France se bat, la compagnie parachutiste du 3e REI. Ce maillon initial est renforcé dans les mois qui suivent par la formation de deux bataillons étrangers, les 1er et 2e BEP Ils s'illustrent en Extrême-Orient toujours à la pointe des combats. De retour en Afrique du Nord, en 1955, ils se transforment en REP, régiments étrangers de parachutistes.

Hantés par le souvenir de leur précédent sacrifice au Vietnam, leurs chefs refusent de voir se reproduire le même abandon. Leur participation au putsch des généraux, en avril 1961, conduit à la dissolution du 1er REP, le 1er mai 1961. Tout au long de leur route de gloire et de sang, les parachutistes de la Légion ont vu mourir, de 1948 à 1962, plus de deux mille de leurs compagnons d'armes.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire militaire
ÉditeurPygmalion
Parution2005
Nombre de pages ou Durée360
Hauteur24
Largeur15.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les parachutistes de la Légion

Pierre Montagnon
Les parachutistes de la Légion
1948 - 1962