La liste de Foch

Les 42 généraux morts au champ d'honneur

A la fin de la Grande Guerre, Foch décide d'honorer la mémoire des généraux morts entre 1914 et 1918. Il y en a environ 90, mais dans sa liste il ne retient que ceux tués dans les tranchées. 

Plus de détails

Disponible sous peu

22,00 €

En savoir plus

   Après Génération champ d'honneur, un livre dans lequel Laurent Guillemot racontait le destin d'une quarantaine de soldats d'un monuments aux morts, tous 2° classe, il nous présente maintenant la vie de ceux qui les commandaient. 


L'auteur : Laurent Guillemot

4ème de couverture

   A la fin de la Grande Guerre, Foch décide d'honorer la mémoire des généraux morts entre 1914 et 1918. Il y en a environ 90, mais dans sa liste il ne retient que ceux tués dans les tranchées.

   Ce livre raconte la carrière militaire de ces 42 généraux dont une plaque commémorative rappelle les noms dans une chapelle de l'église Saint-Louis des Invalides. Chaque famille garde le souvenir d'un grand-père, d'un grand-oncle tombé au champ d'honneur. Rares sont ceux qui, revenant au pays de leurs ancêtres, ne lisent pas leur patronyme au fronton du monument aux morts. Ces longues listes ont longtemps conforté la conviction populaire, selon laquelle seuls les soldats étaient dans les tranchées, alors que les généraux suivaient le déroulement de la bataille depuis des abris bétonnés, loin de la mitraille. Ce n'était pas le cas. Nombreux étaient ceux qui se portaient dans les endroits les plus exposés, afin d'évaluer les meilleures chances de réussite des ordres qu'ils venaient de donner. Les 2e classe ou les généraux, tous ont fait leur devoir.

Fiche technique

Mot clé Guerre de 14
Catégories Livres Histoire Histoire de France Guerres contemporaines Histoire militaire
ÉditeurFallois
ReliureBroché
ParutionDécembre 2017
Nombre de pages446
Hauteur22.5
Largeur15.5
Épaisseur2.7

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La liste de Foch

Laurent Guillemot
La liste de Foch
Les 42 généraux morts au champ d'honneur

A la fin de la Grande Guerre, Foch décide d'honorer la mémoire des généraux morts entre 1914 et 1918. Il y en a environ 90, mais dans sa liste il ne retient que ceux tués dans les tranchées.