L'espionnage sous Napoléon 1er

Charles Schulmeister

Disponible sous peu

18,00 €

En savoir plus

L'homme est prêt à tout pour accomplir ses missions, mais il a aussi des ambitions, pas toujours avouables.

Car Schulmeister a sa part d'ombre, et c'est l'un des grands mérites de ce livre paru en 1896 de ne pas verser dans l'hagiographie facile, un travers auquel n'ont pas toujours échappé les successeurs de Paul Muller, premier biographe du «maître-espion» de Napoléon.


L'auteur : Paul Muller
Ce document est présenté par Daniel Bermond. Collaborateur depuis plusieurs années à la revue L'Histoire, il est critique à la Revue des deux Mondes. Par ailleurs, il est l'auteur d'un Gustave Eiffel (Perrin, 2002) et co-auteur, avec Robert Belot.

4ème de couverture

Au panthéon de l'espionnage, Charles Schulmeister tient l'un des tout premiers rangs, ne serait-ce que parce qu'il est un de ces rares soutiers de la guerre clandestine dont la postérité ait retenu le nom.

Passé au service de Napoléon le en octobre 1805, au moment où la Grande Armée encercle Ulm, quelques semaines avant Austerlitz, il est à lui seul une légende.

Il y a trente ans, un téléfilm avait puissamment aidé à populariser le personnage. Expert en l'art de se travestir pour franchir les lignes ennemies, voire, dit-on, pour assister, un jour, à un conseil de guerre présidé - excusez du peu - par l'empereur d'Autriche, «Monsieur Charles» aime entretenir autour de lui une réputation à la hauteur des exploits qu'on lui prête.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire militaire
ÉditeurLavauzelle
Parution2006
Nombre de pages ou Durée100
Hauteur21
Largeur15

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'espionnage sous Napoléon 1er

Paul Muller
L'espionnage sous Napoléon 1er
Charles Schulmeister