La Maison de Matriona

Suivi de Incident à la Gare de Kotchétovka

En stock

17,30 €

En savoir plus

SELECTION COMMUNISME CENT ANS


Dans ce texte encore assez marqué par l'ère soviétique perce une compassion contraire à l'esprit du " réalisme socialiste"


L'auteur : Alexandre Soljénitsyne
Alexandre Issaievitch Soljénitsyne est né le 11 décembre 1918 à Kislovodsk (Russie). Mobilisé en 1941 dans les rangs de l'Armée rouge, il est arrêté à la veille de la victoire pour avoir prétendument insulté Staline dans une lettre à un ami, et purgera huit ans de détention et trois de relégation. En 1962, la parution d'Une journée d'Ivan Denissovitch, peinture véridique de l'univers du Goulag jusque-là tabou, révèle un écrivain au monde entier.
Le Premier Cercle puis Le Pavillon des cancéreux assureront sa gloire. Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 1970. En décembre 1973, paraît à Paris (en version russe) L'Archipel du Goulag, tableau de la terrible répression exercée en Union soviétique sur des millions de citoyens. Le scandale est énorme :en février 1974, Soljénitsyne est déchu de sa citoyenneté et expulsé de son pays : il se fixera d'abord en Suisse puis aux Etats-Unis.
A la chute de l'URSS, sa nationalité lui est restituée et il rentre en Russie, près de Moscou, où il vivra jusqu'à sa mort, survenue le 3 août 2008.

Co-auteur(s) : Traduction de Lucile Nivat & Léon Robel

4ème de couverture

La Maison de Matriona est non seulement l'une des plus belles œuvres d'Alexandre Soljénitsyne, mais aussi une de celles qui ont exercé la plus grande influence sur la littérature soviétique.

Kolkhozienne à la retraite, Matriona cache un cœur pur et une âme de juste.

Toujours prête à rendre service malgré la misère où elle vit, elle recueille chez elle le narrateur, un instituteur de retour des camps qui va trouver dans son isba la Russie des profondeurs, une Russie humble et encore imprégnée de christianisme. Le tragique pénètre dans le récit lorsque apparaît le beau-frère de Matriona, Thaddée, un vieillard rapace qui jadis a été son fiancé...

Cette chronique naïve au lyrisme populaire signifia pour la Russie le début d'une quête de ses racines qui avaient été volontairement détruites par la révolution.

Dans Incident à la gare de Kotchétovka, le lieutenant Zotov, adjoint du commissaire d'une grande gare de triage pendant la Seconde Guerre mondiale, voit surgir au milieu des convois de soldats hagards un homme affable, en civil, qui a perdu ses papiers militaires.

Zotov est conquis par ses bonnes manières. Mais, peu à peu, le doute s'insinue...

Fiche technique

Mot clé Communisme
Catégories Livres Histoire Littérature Histoire du monde Romans / Essais / Pamphlets...
Éditeur Fayard
Reliure Broché
Parution 2007
Nombre de pages ou Durée 180
Hauteur 21
Largeur 13

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La Maison de Matriona

Alexandre Soljénitsyne
La Maison de Matriona
Suivi de Incident à la Gare de Kotchétovka