Aime la Révolution !

En stock

19,30 €

En savoir plus

SELECTION COMMUNISME CENT ANS


L'originalité du matériau historique est encore mise en valeur par une forme littéraire extrêmement travaillée, d'autant plus remarquable que la rédaction de ces pages remonte pour l'essentiel à la fin des années 1940, avant les œuvres déjà connues de l'auteur d'Une journée d'Ivan Denissovitch


L'auteur : Alexandre Soljénitsyne
Alexandre Issaievitch Soljénitsyne est né le 11 décembre 1918 à Kislovodsk (Russie). Mobilisé en 1941 dans les rangs de l'Armée rouge, il est arrêté à la veille de la victoire pour avoir prétendument insulté Staline dans une lettre à un ami, et purgera huit ans de détention et trois de relégation. En 1962, la parution d'Une journée d'Ivan Denissovitch, peinture véridique de l'univers du Goulag jusque-là tabou, révèle un écrivain au monde entier.
Le Premier Cercle puis Le Pavillon des cancéreux assureront sa gloire. Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 1970. En décembre 1973, paraît à Paris (en version russe) L'Archipel du Goulag, tableau de la terrible répression exercée en Union soviétique sur des millions de citoyens. Le scandale est énorme :en février 1974, Soljénitsyne est déchu de sa citoyenneté et expulsé de son pays : il se fixera d'abord en Suisse puis aux Etats-Unis.
A la chute de l'URSS, sa nationalité lui est restituée et il rentre en Russie, près de Moscou, où il vivra jusqu'à sa mort, survenue le 3 août 2008.

Co-auteur(s) : Traduction de Françoise Lesourd

4ème de couverture

Voici un roman inachevé qui porte en germe certaines des grandes œuvres futures de Soljénitsyne : le héros est un jeune homme qui termine ses études de mathématiques à la faculté de Rostov mais se sent plutôt attiré par l'histoire et la philosophie.

Il arrive à Moscou le 22 juin 1941, jour de l'offensive allemande. Ayant été réformé à cause d'une tumeur, il ne peut s'engager alors que son rêve est de servir dans l'artillerie.

Toute la narration est à la fois un portrait psychologique de ce jeune Soviétique modèle, sincèrement dévoué au régime et à la Russie mais gardant, avec beaucoup de naïveté, une certaine indépendance de jugement, et qui va tout mettre en œuvre pour se faire muter en première ligne, et grâce aux missions qui lui sont confiées, une description saisissante de la Russie du Sud (entre Rostov et Stalingrad) dans les premiers mois des hostilités : une ville de province dont le front se rapproche, un immense convoi de télègues et de chevaux qui se replie vers l'arrière, la question cosaque suggérée, et une peinture extraordinaire des conditions de circulation des déplacements en train dans la Russie en guerre.

Fiche technique

Mot clé Communisme
Catégories Livres Histoire Littérature Histoire du monde Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurFayard
Parution2007
Nombre de pages ou Durée330
Hauteur21.5
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Aime la Révolution !

Alexandre Soljénitsyne
Aime la Révolution !