Les Derniers Soldats du Roi

Disponible sous peu

22,00 €

En savoir plus

Les cinq parties de ce livre relatent la progression de ces unités le long de la côte Adriatique, les batailles, le dépassement de la " ligne gothique " (la ligne de défense allemande sur les Apennins), la libération du nord de l'Italie. Elles permettent aussi au lecteur de découvrir les admirables paysages de l'Italie centrale, les variétés de sa géographie humaine qu'Eugenio Corti peint avec une force et une émotion particulières.

Avec un sens de l'humour, aussi, qui fait tomber les masques de la rhétorique et met à nu les grandeurs et les misères de l'homme.


L'auteur : Eugenio Corti
Né en 1921 en Lombardie, Eugenio Corti est envoyé en 1940 sur le front russe.
Après la capitulation de l'Italie fasciste, il s'engage dans le Corps de Libération italien qui combat les Allemands en Italie. De son expérience de la tragique retraite de Russie, Eugenio Corti tire une chronique hallucinante : La plupart ne reviendront pas. La campagne des soldats du Corps de Libération italien, ces laissés pour compte de l'Histoire, inspire une autre chronique : Les derniers soldats du roi.
En 1962, sa pièce Procès et mort de Staline est mise en scène par Diego Fabbri. Elle sera traduite, sous le manteau, en russe et en polonais.
Il est décédé le 4 février 2014.

Co-auteur(s) : Traduction de Gérard Genot & François Livi

4ème de couverture

Les derniers soldats du roi sont les soldats italiens regroupés dans des unités régulières qui, après la chute du régime fasciste, ont combattu, de 1944 à 1945, aux côtés des troupes anglo-américaines et alliées, pour libérer le nord et le centre de l'Italie, occupés par les Allemands.

Ce n'était pas la haine, mais le sens du devoir, l'amour de la patrie, le désir de terminer une guerre qui déchirait les corps et les consciences qui poussaient ces hommes à poursuivre le combat, à refuser la défaite et le chaos.

L'histoire de ces Derniers soldats du roi a souvent été passée sous silence, y compris dans l'historiographie italienne, qui a toujours privilégié l'action des maquisards.

Les derniers soldats du roi constitue la suite logique de La plupart ne reviendront pas, le saisissant journal où le jeune officier Eugenio Corti avait consigné son témoignage sur la retraite de Russie (janvier 1943).

Après la débâcle du régime fasciste, l'armistice signé par l'Italie en septembre 1943 et la dislocation de l'armée, Eugenio Corti n'hésite pas : la fidélité à ses engagements d'officier l'amène à traverser les lignes allemandes pour rejoindre, dans les Pouilles, les unités du Corps italien de libération qui va se battre aux côtés des Alliés.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire du monde
ÉditeurFallois
Parution2004
Nombre de pages ou Durée350
Hauteur22.5
Largeur15.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les Derniers Soldats du Roi

Eugenio Corti
Les Derniers Soldats du Roi