L'autre Résistance

L'Action Française sous l'Occupation

Disponible

15,50 €

En savoir plus

Au sommaire :

- Cassandre

- Unité française d'abord

- Le " miracle Pétain "

- Echec à la collaboration

- Batailles avec la Censure

- La " ligne de crête "

- Contre-révolution

- Maurras et le Maréchal

- Protéger les Français

- Vertus de la patience

- Le dernier numéro

- Le procès


L'auteur : Pierre Pujo
Pierre Pujo a milité dès l'âge de 15 ans dans les rangs de l'Action française.
Il a dirigé de 1962 à 1966 le journal des Étudiants de la Restauration nationale, A.F. Université, puis l'hebdomadaire Aspects de la France, devenu L'Action Française 2000 en 1999. Il est président du Comité directeur de l'Action française.

4ème de couverture

Il y a un demi-siècle, la tragédie de l'Occupation commençait à appartenir à l'Histoire.

Les Français patriotes se retrouvaient, en dépit des choix politiques différents qu'ils avaient pu faire durant quatre ans. Le colonel Rémy, l'une des grandes figures de la Résistance, rendait hommage au maréchal Pétain et à Charles Maurras et réclamait la révision de leur procès respectif ; dans les deux cas la justice avait été bafouée.

Aujourd'hui le sectarisme a repris le dessus. Dans la bouche d'hommes politiques, dans les grands médias, dans l'enseignement, l'histoire est communément déformée.

Des contrevérités sont déversées sur le Maréchal et ceux qui l'ont suivi malgré les nombreux témoignages et études historiques qui ont été publiés depuis cinquante ans.

L'Action française a soutenu jusqu'au bout le Maréchal - et non tout Vichy. Le chef de l'État français n'était pas royaliste, mais il s'était offert pour être le bouclier de la France face aux Allemands. C'est pourquoi l'A.F. a constamment œuvre au maintien de l'unité française autour de sa personne.

Cela dit, pour l'A.F., le Maréchal n'assumait qu'un pouvoir temporaire. Après l'effondrement de la IIIe République responsable des malheurs de la patrie, un autre régime politique devrait voir le jour lors de la libération du territoire. Ce serait l'heure de la Monarchie.

Pierre Pujo entend montrer, textes et faits à l'appui, que, sous l'Occupation comme depuis son origine, l'Action française n'a eu d'autre souci que celui de la France, la France seule.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Guerres contemporaines
ÉditeurGodefroy de Bouillon
Parution2004
Nombre de pages ou Durée120
Hauteur21
Largeur15

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'autre Résistance

Pierre Pujo
L'autre Résistance
L'Action Française sous l'Occupation