La Capture

De Gaulle à Douaumont - 2 mars 1916

En stock

18,00 €

En savoir plus

   Les circonstances mal connues de l'affaire, les différentes versions qui en furent données, le silence que le général conserva toujours à son sujet ont rendu difficile d'en évaluer l'influence sur sa démarche ultérieure.

   Ce livre y tente d'y parvenir, en s'appuyant sur l'étude critique d'un ensemble de documents -dont l'un au moins est inédit- pour procéder à une reconstitution plausible de ce drame et pour en dégager la signification à l'égard de celui qui en fut la victime.

Photos en noir et blanc in-texte. Annexes, cartes.


L'auteur : Yves Amiot
Yves Amiot, parallèlement à une carrière consacrée aux questions industrielles et financières, a mené à bien une oeuvre littéraire importante qui a retenu l'attention par son originalité, sa rigueur et la qualité de son écriture. Yves Amiot possède en effet l'art de cette simplicité de ton, profonde et badine à la fois.
Ses romans se lisent tous avec la même passion, tant il restitue l'éternel combat qui oppose chaque homme à sa propre image. La lecture de ses livres historiques est d'autant plus fructueuse qu'elle est aisée, la pensée vigoureuse et limpide avec un mélange de férocité et d'humour tant il aime la vérité. Edité par de "grands" éditeurs, José Corti - son roman Le Solitaire est couronné par l'Académie Française en 1986 - et Flammarion. Notre ami s'est vu refusé son dernier roman l'Acte Unique par les éditeurs parisiens qui le jugeaient politiquement incorrect. Et c'est une "petite" maison d'éditions à Bordeaux, les Editions Ulysse, grande par son courage qui publia ses derniers ouvrages. La maîtrise de l'écrivain, l'érudition de l'historien constituent une de ces "armes" de lumière qu'on ne peut laisser sous le boisseau.
C'est ici l'occasion pour ceux qui ont aimé et admiré Yves Amiot de perpétuer son souvenir et pour ceux qui n'ont pas encore abordé son oeuvre de s'y introduire d'excellente manière. Pour tous, l'occasion de rendre un hommage ému à cet homme si simple, souriant et silencieux dont la haute silhouette dominait il y a peu la foule dominicale des fidèles de St-Eloi. (Mascaret octobre 2008)

4ème de couverture

   A trois reprises durant son existence, Charles De Gaulle a rompu le combat.

   Les deux dernières fois, en 1946 et en 1969, c'est sur le terrain politique qu'il a renoncé à une partie qui, si elle était compromise, ne pouvait passer pour désespérée. Une telle attitude n'a pu qu'en surprendre beaucoup car celui qui s'est imposé comme guide ne saurait se dérober par la suite sans contredire sa vocation et altérer son image, même et surtout si l'une et l'autre s'étaient voulues consacrées par l'Histoire.

   Ne serait-ce pas alors, dans le premier des trois grands échecs qu'a connu De Gaulle -lorsque le 2 mars 1916 il fut capturé devant Verdun- que se trouve, pour partie du moins, la clé d'un comportement aussi déconcertant ?

Fiche technique

Mot clé Guerre de 14
Catégories Livres Histoire Guerres contemporaines Biographies / Témoignages
ÉditeurUlysse
SélectionVerdun 1916-2016
ReliureBroché cousu
Parution1997
Nombre de pages ou Durée210
Hauteur24
Largeur16

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La Capture

Yves Amiot
La Capture
De Gaulle à Douaumont - 2 mars 1916