Louis XV et Madame de Pompadour

En stock

20,50 €

En savoir plus


L'auteur : Pierre de Nolhac de l'Académie Française
Pierre de Nolhac historien, historien d'art 1859-1936.
Ayant choisi la filière des Lettres, il fit ses études à la Sorbonne et à l'Ecole des hautes Etudes. Après un séjour à l'Ecole française de Rome, il est nommé conservateur au musée de Versailles et il enseigne à la prestigieuse Ecole du Louvre. Pierre de Nolhac a laissé une oeuvre importante consacrée à l'histoire et particulièrement à l'humanisme de la Renaissance d'une part à Marie-Antoinette et à Versailles d'autre part.
pierre de Nolhac fut élu à l'Académie française en 1922 au fauteuil d'Emile Boutroux.

4ème de couverture

La marquise de Pompadour est née Jeanne-Antoinette Poisson, en 1721.

Issue d’une famille de la bourgeoise montante liée au monde de la finance, elle est dotée de toutes les qualités rendant une femme admirable à cette époque. Son père ayant été contraint de s’exiler, elle est élevée par sa mère, sous la protection du fermier général Lenormant de Tournehem. Ce dernier lui offre une éducation particulièrement soignée, qui lui donne le goût des arts et des lettres. En 1741, elle est mariée à Guillaume Lenormant, neveu de son protecteur.

Très vite, l’esprit brillant et la beauté de la jeune femme la rendent très populaire au sein de la société parisienne. Elle fréquente les salons et côtoie des intellectuels renommés tels que Voltaire ou Crébillon père. Remarquée par le roi Louis XV en 1745, elle devient sa maîtresse officielle et s’installe à Versailles dans un appartement au-dessus du sien. Louis XV lui offre le domaine de Pompadour, la favorite devient marquise et est officiellement présentée à la Cour.

Mais les origines bourgeoises et non nobles lui attirent rapidement les critiques des milieux aristocratiques. Pourtant, elle parvient à faire nommer son frère, le marquis de Marigny, surintendant des Bâtiments du roi. À la Cour, elle s’efforce de distraire le roi, influe quelque peu sur la politique, notamment en ce qui concerne son entourage, et offre sa protection aux artistes, penseurs et écrivains (Boucher, La Tour, Van Loo, Rousseau, Voltaire, Diderot, d’Alembert...).

La passion avec le roi se prolongera quelques années, mais au bout de cinq ans, elle s’éteindra peu à peu pour laisser place à l’amitié. Épuisée par une vie très active, elle s’éteint le 15 avril 1764, à l’âge de 42 ans.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Lys de France Biographies
ÉditeurGraine d'Auteur
CollectionHommes et periodes de l'histoire
Parution2011
Nombre de pages ou Durée200
Hauteur21
Largeur14.5

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.
Connectez-vous pour écrire un commentaire.

Donner votre avis

Louis XV et Madame de Pompadour

Pierre de Nolhac
Louis XV et Madame de Pompadour