Saint Louis roi d'une France féodale

Soutien de la Terre sainte

Comment un souverain autoritaire et dont les agents avaient la poigne rude est-il devenu la figure la plus vénérée de l'histoire de France, le roi dont Voltaire disait qu'il n'était pas possible de pousser la vertu plus loin que lui ?

En stock

32,00 €

En savoir plus


L'auteur : Jean Richard
Jean Richard, membre de l'Institut, est l'un des meilleurs spécialistes de l'Orient et des royaumes latins ainsi que des échanges et voyages au Moyen Age.
Ses travaux ont porté autant sur les croisés que sur les pèlerins, les missionnaires ou les diplomates qui ont traversé la Méditerranée. Il pose ainsi un regard aigu sur toutes les relations entre musulmans et chrétiens à l'âge des croisades. Il est notamment l'auteur d'une biographie de Saint Louis.

4ème de couverture

   Comment un souverain autoritaire et dont les agents avaient la poigne rude est-il devenu la figure la plus vénérée de l'histoire de France, le roi dont Voltaire disait qu'il n'était pas possible de pousser la vertu plus loin que lui ?

   La sincérité d'une vie assujettie aux impératifs de la morale chrétienne, l'esprit d'équité de celui qui proclamait la supériorité du prud'homme sur le béguin et savait concilier le respect de l'éclat de la monarchie avec l'austérité personnelle et, par-dessus tout, la recherche passionnée de la paix ont donné à Saint Louis un prestige déjà fort peu contesté de son vivant. Il n'en reste pas moins celui qui organisa le Parlement, qui introduisit une nouvelle conception de la monnaie, qui fit entrer les grands barons dans l'exercice du pouvoir royal.

   Cette royauté féodale, mais où le recours aux notions du droit romain donne une physionomie nouvelle aux rapports féodaux, Saint Louis l'a mise en service d'une cause qui était celle de toute l'Europe chrétienne : la croisade. Le souci de la Terre sainte l'a amené non seulement à passer six années de son règne outre-mer, mais à prendre conscience de l'importance des problèmes méditerranéens.

   Et, dans son désir de donner aux établissements latins d'outre-mer des appuis nouveaux, il a ouvert la voie aux relations avec les Mongols, introduisant ainsi une perspective planétaire dans les conceptions politiques du temps.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire Saints, Témoins Biographies
ÉditeurFayard
ReliureBroché
Parution2013
Nombre de pages642
Hauteur22.5
Largeur14.5
Épaisseur3.6
Poids0.785

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Saint Louis roi d'une France féodale

Jean Richard
Saint Louis roi d'une France féodale
Soutien de la Terre sainte

Comment un souverain autoritaire et dont les agents avaient la poigne rude est-il devenu la figure la plus vénérée de l'histoire de France, le roi dont Voltaire disait qu'il n'était pas possible de pousser la vertu plus loin que lui ?