Journal d'un vendu

Disponible

23,00 €

En savoir plus

Dans les médias

"Voici des souvenirs absolument étonnants, ambigus, passionnants.(...) Une histoire personnelle (une descente aux enfers) compliquée, humainement et intellectuellement parlant. Mais surtout le témoignage particulièrement rare, complet, non retouché, écrit pendant les événements eux-mêmes, d'un collaborateur de base, un responsable de province loin des hiérarques parisiens. Un mélange de naïveté et de dureté, de rêveries et d'explosions violentes, d'espoir dans l'avenir et de pensées suicidaires, de fantasmes et de dénigrement de soi. Un ouvrage qui présente un intérêt tout à fait exceptionnel pour aider à comprendre certains parcours individels des années 1940-1945". (Guerre et conflits)

Première page et dernière page de La Nouvelle République du 5 octobre 2016 pour le Journal d'un Vendu !


194 illustrations inéditesen couleurs hosrs-texte et in-texte en noir et blanc.

Une contribution essentielle à l'histoire de l'occupation et de la collaboration.


L'auteur : Freddy Legrand
Freddy Legrand est l’un de ces jeunes gens qui ont formé la masse des organisations de collaboration avec l’Allemagne nazie. Il a été exécuté par la Résistance en février 1944. Son destin et sa personnalité ne sont pas sans rappeler ceux d’un certain Lacombe Lucien, filmé par Louis Malle...

Antoine Bruneau est historien. Ancien conservateur du Musée de Loigny (28), il s’est spécialisé dans l’étude des témoignages historiques.

Co-auteur(s) : Annoté par Antoine Bruneau

4ème de couverture

Qu'est-ce qui a pu pousser des Français à entrer dans une collaboration active avec l'Allemagne nazie ? Quels étaient les profils de ces hommes et de ces femmes ? Jusqu'où leurs choix a pu les conduire ? Vers quelles extrémités ?

Freddy Legrand, secrétaire à la Légion des Volontaires français contre le Bolchevisme (LVF) et responsable local du Parti franciste, a noirci au jour le jour huit cahiers d'écolier qui'il a lui même intitulé Mémoires d'un raté pui mémoires d'un vendu... Il y propose un voyage, un voyage au cœur de ses actions, de ses pensées, de ses idées, de ses réflexions, de ses choix, de sa vie de tous les jours mais aussi de ses amours.

"Je combats les ennemis de ma Patire ... Il n'en faut pas davantage pour être traité par la Vox populi de "traître" et de "vendu aux Boches". Je n'écris pas pour me jsutifier, je n'ai rien à justifier, je suis d'accord avec ma consicence qui est celle d'un ardent patriote et je me fous éperduement de l'opinion publique."

Ses idées et ses choix le conduiront successivement d'une douillette existence bourgeoise à la dure vie militaire de la résistance passive de la collaboration la plus active de l'Armée d'Afrique à la milice franquiste, de a vie à la mort... De l'Athénée roayl de Bruxelles, en passant par le Maroc, la campagne de France de 1939-1940, jusqu'à sa fin dans un petit village de la Nièvre, voilà donc l'itinéraire suivi par ce "vendu".

Un texte inédit, loin de la volonté de se justifier, mais dicté par les événements tragiques des années 1940. Une immersion dans une époque trouble qui présente la vie quotidienne d'un jeune soldat égaré, d'un jeune sodat désabusé.

Un livre qui pourrait être un roman s'il n'avait été la vie d'un homme.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies
ÉditeurAnovi
ReliureBroché
Parution2016
Nombre de pages ou Durée520
Hauteur23
Largeur16

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Aucun avis n'a été publié pour le moment.
Connectez-vous pour écrire un commentaire.

Donner votre avis

Journal d'un vendu

Freddy Legrand
Journal d'un vendu