De la brousse à la jungle

"A compter de demain nous avons tous vingt ans".

En stock (1)

15,17 €

En savoir plus


L'auteur : Général Marcel Bigeard
Marcel Bigeard, l'officier supérieur le plus décoré de France, est né le 14 février 1916 à Toul.
Employé de banque dès l'âge de 14 ans à la succursale de la Société Générale de Toul (1930-36), Sous-officier dans l'infanterie de forteresse puis dans les Corps francs (1939-40), blessé, prisonnier (juin 1940), évadé (novembre 1941), engagé dans les Troupes coloniales au Sénégal, parachuté en France comme chef de mission (juillet 1944), Capitaine (1945), commandant l'Ecole des cadres d'Arcachon, commandant une compagnie du 23e Régiment d'Infanterie Coloniale au Tonkin (1946-47) puis une compagnie parachutiste du 3e Bataillon Thaï (1948-51), commandant le 6e Bataillon Parachutiste (1952-54), Lieutenant-Colonel (1954), 5 mois de captivité après la chute de Dien Bien Phu (1954), Ecole Supérieure d'Etat-major à Paris (1955), puis campagnes en Algérie ; Colonel commandant le 3e Régiment de Parachutistes Coloniaux (3e RPC- 1956-58), Chef de secteur opérationnel en Algérie (1959-60), commandant le 6e régiment inter-armes d'outre-mer en Centre-Afrique (1960-63), Auditeur libre à l'Ecole supérieure de guerre (1963), commandant la 25e Brigade aéroportée de Pau (1964), puis la 20e brigade aéroportée de Toulouse (1966), Général de Brigade (1967), Adjoint au Commandant supérieur des Forces françaises du point d'appui de Dakar (1968-70), à la disposition du chef d'Etat-major de l'Armée de terre (1970), Général de division (1971), Commandant supérieur des Forces françaises de l'Océan Indien (1971-73), Adjoint au Général gouverneur militaire de Paris (1973), Général de Corps d'armée (1974), commandant la 4e région militaire de Bordeaux (1974), Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense (31 janvier 1975), démissionnaire (août 1976), Député de la Meurthe et Moselle -5e circ.
de Toul (1978-88), Président de la Commission de la Défense nationale, de l'Assemblée Nationale (1978-81).

4ème de couverture

   Le général Bigeard quitte l'armée en 1975 appelé au gouvernement par Valéry Giscard d'Estaing. Puis il entame en 1978 une carrière parlementaire.

   Il raconte aujourd'hui la transformation du baroudeur en homme politique, les dernières années d'une carrière militaire exemplaire qui aura duré quarante ans et sa carrière politique qui dure depuis presque vingt ans. Toujours aussi engagé, c'est le parcours d'un soldat devenu citoyen militant qui a quitté les champs de bataille militaires pour ceux de la politique : le passage de la Brousse à la Jungle.

   Dans un style clair avec le frac-parler qu'on lui connaît, il évoque les événements marquants de ces vingt dernières années et raconte les responsables politiques et militaires qu'il a côtoyés. Acteur privilégié de la vie française, il porte le regard de l'expérience à la fois militaire et politique sur la France et sur le monde actuel.

   Sa viee st un message d'espoir au servie de la France et toujours pour devise "Croire et oser".

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Livres d'occasion / livres neufs abimés Biographies / Témoignages
ÉditeurHachette
ReliureBroché
ConditionnementBon état général. Tranche et première page avec légères tâches de rouille. Intérieur frais
ParutionMai 1994
Hauteur24
Largeur15.5
Épaisseur2.7

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

De la brousse à la jungle

Général Marcel Bigeard
De la brousse à la jungle

"A compter de demain nous avons tous vingt ans".