La preuve du Coran ou la fin de l'Islam

En stock (1)

12,32 €

En savoir plus

   Ce livret est tiré de l'ouvrage magistral de l'abbé Guy Pagès, Interroger l'islam, publié aux éditions DMM en 2013 et qui en est aujourd'hui à sa quatrième édition.

   L'HOMME NOUVEAU, Annie Laurent, août 2021 :

   Le Coran lui-même proclame qu’il est moubîn, c’est-à-dire clair, mais si on le regarde de près on remarque qu’une phrase sur cinq, ou à peu près, n’a tout simplement pas de sens », écrit le savant allemand Gerd Rüdiger Puin, auteur d’une étude sur des manuscrits coraniques du VIIIe siècle découverts à Sanaa (Yémen) en 1972.

   Pour un livre réputé « inimitable » et confessé comme « incréé » par les musulmans, cela a de quoi surprendre. Mais Puin a raison : la lecture du Coran présente une incroyable difficulté tant il contient d’invraisemblances, d’incohérences et de contradictions, sans oublier les emprunts à des croyances païen - nes, à des hérésies chrétiennes, au judaïsme et à des langues non arabes. Conscient du problème, animé d’une intention apologétique et motivé par une démarche missionnaire, l’abbé Pagès s’est lancé dans un examen détaillé du texte, articulant sa démonstration autour de 125 points.

   Une évidence saute aux yeux : l’islam ne s’accorde ni avec l’histoire ni avec la raison. L’auteur a eu la bonne idée de réfuter les versets « tolérants » mis en avant par les musulmans soucieux de lever le scepticisme de leurs interlocuteurs. La conclusion s’impose alors : le Coran ne peut émaner de Dieu. 

   LES QUATRE VERITES, février 2021 :

   L’abbé Guy Pagès n’est pas un adepte de la « langue de buis ». Sur son site « Islam et Vérité », il a maintes fois dénoncé les dangers de l’islam et d’un dialogue islamo-chrétien irénique. Mais c’est surtout dans son maître ouvrage « Interroger l’islam » (dont nous avons plusieurs fois parlé dans ces colonnes) qu’il a posé des questions décisives aux musulmans.

   Dans ce nouveau petit livre, il revient sur une question majeure. Pour l’islam, le dogme de l’inimitabilité du coran est la preuve de la divinité de ce dernier. L’auteur relève le défi et montre que le Coran lui-même affirme contenir par endroits des paroles d’homme – et que, par conséquent, la revendication coranique est incohérente.


L'auteur : Abbé Guy Pagès
L’abbé Guy Pagès, né en 1958, est ordonné prêtre en 1994. Licencié en théologie, prêtre du diocèse de Paris, il a notamment vécu et évangélisé en République islamique de Djibouti. Ilpoursuit aujourd'hui une mission d'évangélisation auprès des musulmans (voir https://www.islam-et-verite.com/ et http://www.jesus-messie.org/).

4ème de couverture

   Telle une pyramide sur sa pointe, tout l'Islam repose sur la véracité du Coran. Sa nature divine éclaterait de façon si évidente qu'Allah lance souvent le défi de tenter d'en produire un texte semblable (Coran 2.23-24 ; 11.13-14 ; 10.38 ; 17.88 ; 52.34).

   Et de l'impossibilité escomptée de relever la gageure, chacun devrait en déduire LA PREUVE de la divinité du Coran, et donc de celle de l'islam.

   C'est dire l'impertinence, ou l'importance, de ce petit livre prétendant relever le défi d'Allah. Y réussit-il ? Au lecteur d'en juger.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Islam
ÉditeurDominique Martin Morin
ReliureBroché
ParutionFévrier 2021
Nombre de pages120
Hauteur22.5
Largeur15
Épaisseur0.8
Poids0.200 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La preuve du Coran ou la fin de l'Islam

Abbé Guy Pagès
La preuve du Coran ou la fin de l'Islam