Les chrétiens dans al-Andalus

De la soumission à l'anéantissement

Avant-propos de Arnaud Imatz

Traduction de Nicolas Klein.

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

9,38 €

En savoir plus

   Ce livre offre une vision complète de la situation de ces chrétiens espagnols, appelés mozarabes, unique peuple européen médiéval à avoir vécu pendant tant de générations sous la rigueur de la dhimma. Il permet de mieux faire connaître la réalité de leur vie, loin des rêves et falsifications intéressées qui alimentent le mythe de la convivialité pacifique entre cultures et religions construit en marge de la vérité de l'histoire. 

   L'HOMME NOUVEAU, Stephen Vallet, septembre 2020 :

   Al-Andalus ? Derrière ce terme se trouvent non seulement l’ensemble des territoires hispaniques et du sud de la France sous domination musulmane entre 711 et 1492 – année de la chute de Grenade dans le cadre de la Reconquista –, mais aussi un mythe. Celui d’un âge d’or, fondé sur la liberté religieuse et la coexistence pacifique de l’islam, du judaïsme et du christianisme. Même s’il trouve son origine dans des écrits anciens, ce mythe a pris naissance dans les discussions nées dans les années 1950 autour de la question de l’identité espagnole. Revitalisée dans les années 1970 et 1980, cette conception d’une Espagne plurielle, trouvant sa source dans l’entente entre les trois religions présentes sur le territoire, en est venue à nier la terrible situation des juifs et des chrétiens sous le régime de la dhimmitude.

   En plongeant dans l’histoire des chrétiens espagnols, dits mozarabes, Rafael Sánchez Saus fait exploser le mythe de la convivialité heureuse. Il montre, au contraire, le régime de discrimination sociale, d’exploitation économique et fiscale, de répression en cas de révolte ou de remise en cause – même pacifique – des dogmes de l’islam qui s’est imposé au fil du temps. À lire, d’urgence !


L'auteur : Rafael Sanchez Saus
Professeur d'histoire médiévale à l'université de Cadiz, doyen de la faculté de philosophie et de lettres de l'UCA (1999-2004) et recteur de l'université San Pablo CEU de Madrid (2009-2011). Membre de l'Académie royale hispano-américaine des sciences, des arts et des lettres, dont il a été le directeur, il est aussi directeur de la Cátedra Alfonso X el Sabio. Auteur d'une douzaine d'ouvrages, considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de la frontière entre maures et chrétiens dans l'Espagne médiévale, il a été découvert par le grand public hispanique à l'occasion du succès de la version espagnole de ce livre Al-Andalus y la Cruz (2016).

4ème de couverture

   L'invasion arabo-musulmane de l'Espagne wisigothique, initiée en 711 pour culminer en 719 avec la conquête de la Gaule narbonnaise, a été l'événement aux conséquences les plus considérables de l'histoire d'Espagne.

   On oublie souvent que, pendant des siècles, la majeure partie de la population fidèle à la religion chrétienne et la minorité juive ont été soumises à un régime de très forte discrimination. Celui-ci reposait sur la ségrégation sociale, l'absence de liberté religieuse, l'exploitation économique et fiscale, l'immersion culturelle et, en cas de protestation ou de révolte, sur la plus sévère répression. La dureté de ce régime s'est accentuée au fil du temps et a fini par provoquer, dès le XIIe siècle, la complète disparition des communautés chrétiennes et juives d'al-Andalus.

  

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Histoire du monde Etudes Islam
ÉditeurLe Rocher Poche
ReliureBroché
ParutionSeptembre 2020
Nombre de pages472
Hauteur18
Largeur11
Épaisseur3.6
Poids0.340 Kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les chrétiens dans al-Andalus

Rafael Sanchez Saus
Les chrétiens dans al-Andalus
De la soumission à l'anéantissement

Avant-propos de Arnaud Imatz

Traduction de Nicolas Klein.