Comment l'Algérie devint française

1830-1848

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

26,73 €

En savoir plus

Dans cet ouvrage, Georges Fleury mêle sans parti pris le courage clés conquérants a celui des résistants musulmans. Il nous fait vivre avec une intensité rare les grands chocs qui ont accompagné la naissance douloureuse de l'Algérie française.

Au sommaire :

- Au temps de la régence turque

- L'expédition punitive

- Une occupation difficile

- Les colonnes du " père Bugeaud "

- Abd El-Kader rend les armes


L'auteur : Georges Fleury
Georges Fleury est né à Granville, cité corsaire normande.
II a publié plus de cinquante livres, dont une biographie de Nelson. Il a reçu le Grand prix de littérature maritime Henri-Queffelec pour Le Corsaire Pléville Le Pelley.

4ème de couverture

En 1830, Charles X gouverne la France avec de plus en plus de difficultés. Les rêves de gloire de l'Empire sont encore très présents. Les Français ont faim de grandeur. Un vieux différend entre la France et la régence turque d'Alger fournit au roi un prétexte pour redorer le blason de ses armes. Le dey d'Alger ayant chassé de son territoire le représentant du roi le 27 avril 1827, Charles X déclenche le blocus maritime de l'Afrique du Nord et, comme le maître d'Alger refuse de lui présenter des excuses, il ordonne à son ministre de la Guerre, le général de Bourmont, d'aller s'emparer d'Alger. Une armée de 34 000 hommes débarque le 15 juin 1830 à Sidi-Ferruch. Elle bouscule à Staoueli les troupes du dey et, le 5 juillet, elle entre victorieuse dans Alger. Tandis que son armée triomphait, Charles X est renversé et Bourmont relevé de son commandement.

Commence alors, sous l'autorité de Louis-Philippe et de la manière la plus débridée, la très lente conquête de l'ancienne régence dont la France ne semble pas savoir que faire. Malgré la résistance des tribus guerrières tant bien que mal réunies sous la bannière de l'émir Abd el-Kader, les militaires, surtout, et les fonctionnaires gèrent l'Algérie, qui reçoit ce nom en 1839. Ils accueillent de plus en plus de colons, qui seront près de cent mille après la révolution de février 1848. Le destin de l'Algérie française restera à jamais marqué par ces dix-huit ans de combats et d'ambiguïtés politiques, qui n'ont jamais permis à la France d'apprécier à son juste poids son peuple musulman.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Indochine - Algérie & Guerres
ÉditeurPerrin
Parution2004
Nombre de pages ou Durée390
Hauteur24
Largeur15.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Comment l'Algérie devint française

Georges Fleury
Comment l'Algérie devint française
1830-1848