Pour la gloire du fanion

1951-1991 : un légionnaire allemand au service de la France

En stock (1)

19,91 €

En savoir plus

   Ses souvenirs, ... ce sont ses souvenirs de jeune ouvrier dans une Allemagne dévastée jusqu'à l'établissement de l'ordre nouveau du XXI° siècle qu'a recueilli Pierre Dufour et qu'il nous restitue aujourd'hui, Pour la gloire du fanion.

Pierre Dufour : 

Nommé major en 1979, Horst Roos devient le premier président des sous-officiers de la Légion étrangère en 1982. Il y fera merveille pendant une décennie. Interface entre le commandement et le corps des sous-officiers, il est pour les jeunes sous-officiers un guide respecté à l’autorité indiscutable, un « monument » dont toute la Légion est fière et un conseiller écouté du général COMLE. À plus d’un titre, l’histoire du major Roos se confond durant les cinquante dernières années du XXe siècle avec celle de la Légion et de la France."


L'auteur : Major Horst Roos
Né en août 1922 à Mannheim (Allemagne), Horst Roos s'engage à la Légion le 13 mars 1951. En septembre de la même année, il est affecté au 2e BEP et dirigé sur l'Indochine où il effectuera deux séjours. Il participe ensuite à la guerre d'Algérie. Il est le sous-officier le plus décoré de l'armée française lorsqu'il quitte la Légion étrangère après 40 ans de service actif.

4ème de couverture

   Le major Horst Roos est un des maréchaux de la Légion étrangère. Engagé en 1951, il a quitté le service actif après avoir passé quatre décennies sous les armes et en étant alors le sous-officier le plus décoré de l'armée française.

   Il a participé à la guerre d'Indochine et à la guerre d'Algérie en tant que légionnaire parachutiste, puis sous-officier. Ses souvenirs sont ceux d'un combattant, des rizières aux djebels. Il a connu le stress du saut opérationnel à Nghia-Lo avec le 2e BEP, l'adrénaline des batailles de la rivière Noire et de Na-San. En Algérie, avec le 2e REP, ce furent les poursuites sans fin des fellaghas dans les djebels, la bataille des Frontières, le plan Challe et la dislocation de l'ALN, le putsch et l'amertume de la défaite. De toutes ces expériences, il s'est forgé une philosophie qui l'a guidé au sommet des honneurs du corps des sous-officiers, jusqu'à devenir président des sous-officiers de la Légion étrangère.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Histoire militaire Biographies / Témoignages
ÉditeurNimrod
ReliureBroché
ParutionAvril 2018
Nombre de pages338
Hauteur23
Largeur15
Épaisseur2.3

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Pour la gloire du fanion

Major Horst Roos
Pour la gloire du fanion
1951-1991 : un légionnaire allemand au service de la France