Les Français dans la guerre de Sécession

1861-1865

Préface de André Kaspi.

Plus de détails

En stock (1)

22,75 €

En savoir plus

Au sommaire :

Préface.

Les Français d’Amérique face à l’événement

  • Du Nord au Sud : les voix de la discorde
  • Sous le signe de la neutralité ?

L’appel aux armes : l’engagement des volontaires français

  • La renaissance du mythe de La Fayette
  • Au service de l’Union
  • Dans les rangs de la Confédération

Les enfants perdus du Second Empire

  • Conscription et enrôlements forcés
  • L’expérience de la guerre totale
  • Le temps de l’américanisation

L'auteur : Farid Ameur
Docteur en histoire, Farid Ameur est spécialiste des Etats-Unis.
Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont "La Guerre de Sécession" (PUF, 2004), ""La Victoire ou la Mort!" Les derniers jours de Fort Alamo" (Larousse. 2007), "Le Ku Klux Klan" (Larousse, 2009), "Sitting Bull, héros de la résistance indienne" (Larousse, 2010) et "Philippe d'Orléans, comte de Paris, Voyage en Amérique, 1861-1862. Un prince français dans la guerre de Sécession" (Perrin. 2011).

4ème de couverture

   Contrairement à une idée reçue, les Français snot présents dans la Guerre de Sécession, épisode capital de l'histoire des Etats-Unis. Au moment de l'appel aux armes, plus de cent mille d'entre-eux vivent à l'ombre de la bannière étoilée. Isolément ou par petits groupes, certains de leurs compatriotes, tesls que les prince d'Orléans, n'hésitent pas à traverser l'océan Atlantique pour offrir leur épée à la cause de leur choix et tenter de renouveler l'exploit de La Fayette.

   Mêlés bon gré mal gré aux péripéties d'une lutte fratricide appelée à sceller les destinées d'une nation dont Alexis de Tocqueville venait de prédire l'essor, les Français n'en ont pas été de simples spectateurs ; à l'instar des autres groupes d'immigrants, ils en ont été à la fois les témoins, les acteurs et les victimes.

   Au milieu du fracas des armes, la proclamation de neutralité de Napoléon III n'a guère été prise en compte. Géographiquement dispersés, idéologiquement divisés et jusque-là réfractaires à l'alliage américain, les Français rompent peu à peu les amarres qui les liaient à la mère patrie pour céder à la marée montante de l'américanisation et s'attacher définitivement à leur pays d'adoption.

   L'expérience de la guerre civile constitue pour eux un terreau propice à l'assimilation. A mi-chemin entre l'indépendance des Etats-Unis et le premier conflit mondial, les événements dramatiques qui se sont succédé de 1861 à 1865 ont ouvert un  chapitre insolite et totalement méconnu de l'histoire des relations franco-américaines.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Histoire du monde
ÉditeurPresses Universitaires de Rennes
ReliureBroché
Parution2018
Nombre de pages356
Hauteur24
Largeur16.5
Épaisseur2.2

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les Français dans la guerre de Sécession

Farid Ameur
Les Français dans la guerre de Sécession
1861-1865

Préface de André Kaspi.