La politique des reliques de Constantin à Saint Louis

Protection collective et légitimation du pouvoir

Préface de Jean-Claude Schmitt

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

37,44 €

En savoir plus

   Dans cette synthèse originale, Edina Bozóky interprète les enjeux politiques que représentaient la possession et le contrôle des reliques. Le lecteur y trouvera quantité de dossiers parfois peu connus, mais surtout une contribution décisive à la compréhension des rapports entre religion et exercice du pouvoir.


L'auteur : Edina Bozoky

4ème de couverture

   Jusqu'à ce jour, les reliques du Christ, de la Vierge et des saints ont été un objet de culte. Au Moyen Âge, elles étaient aussi un instrument de pouvoir. Parce que l'on croyait qu'elles assuraient par leur puissance miraculeuse la protection collective, les détenteurs de l'autorité publique les ont souvent utilisées pour augmenter leur prestige, voire asseoir leur légitimité.

   À l'exemple de Byzance, empereurs, rois et princes sont régulièrement intervenus dans les translations et autres mises en valeur des reliques. C'est toute une circulation qui s'est instaurée alors de ces fragments sacrés, ponctuée de cortèges solennels, d'offrandes de reliquaires somptueux, ou parfois même de vols.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire de l'Eglise - Vie de l'Eglise
ÉditeurBeauchesne
Parution2007
Nombre de pages ou Durée320
Hauteur24
Largeur16

Produits associés

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La politique des reliques de Constantin à Saint Louis

Edina Bozoky
La politique des reliques de Constantin à Saint Louis
Protection collective et légitimation du pouvoir

Préface de Jean-Claude Schmitt