Les communautés utopistes au XIXe siècle

Disponible sous peu

9,67 €

En savoir plus

   La vie quotidienne de ces communautés, que retrace ici Jean-Christian Petitfils, à partir d'une documentation abondante mais peu connue, est la chronique d'un espoir intense, la quête d'un monde exaltant et absolu, une sorte de raccourci de la destinée humaine en ce qu'elle peut avoir de tragique et de pathétique.


L'auteur : Jean-Christian Petitfils
Jean-Christian Petitfils est l'un des historiens français les plus célèbres d'aujourd'hui et est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages d'histoire dont de nombreuses biographies, dont Jésus (Fayard, 2011), a connu un prodigieux succès.

4ème de couverture

   Créer la cité harmonieuse et parfaite où tous les hommes pourraient vivre dans une idyllique fraternité a toujours été le grand rêve des théoriciens de l'utopie : Platon, Thomas More, Campanella ou Saint-Simon...

   Les uns préconisaient un communisme de caserne, d'autres un socialisme autogestionnaire, d'autres encore l'anarchie.

   Au XIXe siècle, devant la misère née de la révolution industrielle, des milliers d'hommes décidèrent de réaliser ce rêve en créant de petites colonies appelées, selon eux, à essaimer rapidement par la contagion de l'exemple.

   Partisans de Owen, de Fourier, de Cabet et autres prophètes utopistes édifièrent ainsi en Europe, mais surtout en Amérique, terre de pionniers, plusieurs dizaines de communautés, ancêtres des "communes hippies". Commencées dans l'enthousiasme, ces expériences s'achevèrent le plus souvent dans d'affreuses convulsions.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Sciences Politiques Histoire de France Etudes
ÉditeurHachette
CollectionPluriel
Parution2011
Nombre de pages ou Durée420
Hauteur18
Largeur11

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les communautés utopistes au XIXe siècle

Jean-Christian Petitfils
Les communautés utopistes au XIXe siècle