Pierre Cauchon

Comment on devient le juge de Jeanne d'Arc

En cours de réapprovisionnement
Délai de livraison non précisé

25,97 €

En savoir plus

L'histoire retiendra d'eux le procès de Jeanne d'Arc. Pour la plupart d'entre eux, ce n'aura été qu'un épisode.

Pour significatif qu'il soit, et bien qu'il reste pour plusieurs la raison d'une image au regard de la postérité, il n'est pas toute leur vie. Jamais, dans l'histoire du monde occidental, ils n'auront tenu une telle place.


L'auteur : Jean Favier
Membre de l’Institut, directeur général des Archives de France, puis président de la Bibliothèque nationale de France, président de la Commission d’histoire de Paris, Jean Favier a publié plus d’une vingtaine de livres sur le Moyen Âge. Ils ont tous été de très grands succès de librairie. Citons par exemple Philippe Le Bel, Louis XI, François Villon, Charlemagne, le Dictionnaire de la France médiévale, Paris, 2000 ans d’histoire, Pierre Cauchon et enfin Le Bourgeois de Paris au Moyen Âge (Tallandier 2012). Il est décédé le 12 août 2014.

4ème de couverture

Ce livre n'est ni un procès en condamnation ni une tentative de réhabilitation.

Un historien n'essaie que de comprendre.

Autour d'un personnage tristement connu pour un rôle épisodique, c'est toute une société, celle des intellectuels parisiens, qu'il s'agit de comprendre au long d'une tourmente qui les emporte pendant un siècle.

Car, si maître Pierre Cauchon cristallise l'attention des historiens et plus généralement des Français, il n'est pas seul. D'autres l'annoncent, l'accompagnent, le rejoignent pour un temps.

Ni Cauchon ni ses semblables ne sont apparus brutalement au premier plan de l'histoire.

Aucun ne sort du néant.

Tous sont les héritiers de l'histoire, les enfants de deux ou trois générations qui ont vu s'effondrer un monde et des certitudes, et naître des ambitions et des prétentions. Deux papes en l'Église, et plus tard, trois.

Un enfant roi et ensuite un roi fou. Des princes assassinés par leurs proches.

Une réforme de l'Eglise et de l'Etat qui se fait attendre. Un Anglais qui apparaît comme un recours après n'avoir été qu'un envahisseur.

Deux rois de France.

Et, pour les maîtres, des concurrences qui naissent à tous les horizons cependant que se laisse oublier la vocation première de l'Université.

Les maîtres enseignent, mais ils s'agitent sur tous les théâtres du monde, et ils se compromettent pour ne pas être oubliés.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Biographies / Témoignages
ÉditeurFayard
Parution2010
Nombre de pages ou Durée730
Hauteur21.5
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Pierre Cauchon

Jean Favier
Pierre Cauchon
Comment on devient le juge de Jeanne d'Arc