Rideau de fer

L'Europe de l'Est écrasée 1944-1956

Traduit de l'anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat.

Plus de détails

En stock (1)

26,54 €

En savoir plus

ANTONY BEEVOR : Rideau de fer est un livre d'une importance capitale... Un texte perspicace, remarquablement objectif et brillamment documenté.

THE WASHINGTON POST : "Un des ouvrages les plus fascinants et les plus sérieux de ces dernières années

 Au sommaire :

  • Cartes : Europe de l'Est, 1945 - Pologne, 1939 - Pologne, 1945
  • Introduction
  • FAUSSE AUBE : Heure zéro - Vainqueurs - Communistes - Policiers - Violence - Nettoyage ethnique - Jeunesse - Radio - Politique - Economie
  • HAUT STALINISME : Ennemis réactionnaires - Ennemis de l'intérieur - Homo sovieticus - Réalisme socialiste - Villes idéales - Collaborateurs réticents - Opposants passifs - Révolutions
  • EPILOGUE Bibliographie sélective - Notes, liste des archives - Liste des personnes interrogées - Remerciements

Un cahier de 24 pages de photos et documents en noir et blanc hors-texte.


L'auteur : Anne Applebaum
Née à Washington en 1964. Après des études à Yale, puis à la London School of Economics et au Saint Anthony's College de l'université d'Oxford, elle a longtemps été correspondante de The Economist à Varsovie, ou elle s'est installée en 1988.
Ses travaux lui ont valu de nombreux prix, dont le prix Pulitzer de l'essai en 2004 pour Goulag. Une histoire (Grasset, 2005). Editorialiste au Washington Post et à State, cette historienne confirmée s'est imposée comme une spécialiste incontournable de l'ex-URSS.

4ème de couverture

   Il y a deux manières de renouveler l’Histoire : poser de nouvelles questions sur des sujets apparemment rebattus et trouver de nouveaux documents ou de nouveaux témoins.

   Dans ce livre magistral, Anne Applebaum accomplit les deux.

   S’interrogeant sur le "Haut Stalinisme" (1944-1956), soit les douze années de soviétisation de l’ancien Lebensraum nazi (en se concentrant essentiellement sur trois pays emblématiques : Allemagne, Hongrie et Pologne), l’auteur renverse complètement le point de vue : non plus l’Est vu par l’Ouest mais l’Est vu par l’Est. Les sources archivistiques et orales inédites – lectures dans au moins cinq langues, entretiens, voyages, témoignages personnels – enrichissent considérablement les réponses aux questions que l’observateur contemporain de l’Europe de l’Est se pose face aux échecs ou aux revers de la démocratisation des nouvelles nations émancipées du joug soviétique depuis 1989.

   Rideau de fer prend exactement la suite chronologique de l’ouvrage de Timothy Snyder, Terres de sang, consacré au nazisme et au stalinisme de 1933 à 1945 : il raconte, comme cela n’avait jamais été fait, la manière dont ces "terres de sang" ont été soviétisées (réparations économiques, nettoyages ethniques systématiques que l’on associe rarement à cette période de l’Histoire, récupération partielle de l’appareil policier hérité du nazisme, etc.).

   Ce grand livre a été unanimement salué comme un des chefs-d’oeuvre de l’Histoire récente.

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Rideau de fer

Anne Applebaum
Rideau de fer
L'Europe de l'Est écrasée 1944-1956

Traduit de l'anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat.