L'étrange capture mai 1940

Carnets inédits d'un officier d'Etat-Major de la Ière Armée.

Un plongée au sein d'un état-major au coeur de la débacle : une expérience de la lecture stupéfiante...

Plus de détails

En stock (1)

16,02 €

En savoir plus

   Dans la soirée, on reçoit un télégramme chiffré du Grand Quartier Général, dont la teneur est la suivante :

"Le commandant Fauvelle m'a exposé ainsi qu'à monsieur Paul Reynaud votre situation. Je ne méconnais pas vos difficultés. Je compte sur vous sauver tout ce qu'il est possible de sauver, dans l'honneur des drapeaux dont vous avez la garde."

   Pour qui sait lire entre les lignes, nous n'avons plus aucun secours à attendre du reste des armées françaises. 

______________________

   Pierre Montjean (1895-1982), entré premier à Saint-Cyr, cavalier, est gravement blessé en Champagne en 1917. Breveté de l’École supérieure de guerre, il fait partie de l’état-major du maréchal Pétain de 1930 à 1934. C’est durant cette période qu’il devient la « plume » du Maréchal et rédige plusieurs de ses discours importants. Dans ses notes, rapports internes et conférences, il va dénoncer sans complaisance le manque de moyens de nos armées face à l’évolution de la guerre. C’est lors de la débâcle de mai 1940 que le destin du général Montjean bascule : officier du 3e Bureau de la Ire Armée, il voit les Panzers allemands triompher en trois semaines en appliquant les idées qu’il n’avait cessé d’avancer pour la cavalerie de l’armée française. Fait prisonnier aux côtés du général Prioux, il passera cinq ans en captivité en Allemagne, avant de commander, après sa libération, l’arme du matériel des forces françaises en Allemagne.

  • Plusieurs illustrations, cartes et documents en noir et blanc in-texte.

L'auteur : Yves Montjean
Ingénieur et consultant, a travaillé plus de vingt ans dans les métiers de conseil et de conduite du changement pour les systèmes d’information du ministère de la Défense. Sa dernière fonction fut celle de directeur des activités de défense d’un grand groupe de services informatiques. Il est officier de réserve de cavalerie.

4ème de couverture

   Le colonel Pierre Montjean, officier d'état-major de la Ière armée et chef de la section "Opérations" du 3ème Bureau, est capturé par les Allemands à Steenwerck, le 29 mai 1940. Lors des premiers jours de sa captivité, il retrace, encore sous le choc, l'enchaînement de ces événements.

   Le récit qu'il fait de ces vingt jours qui auront précédé cette "étrange capture" constitue un témoignage extraordinaire et précieux puisque les Archives de la Ière Armée ont été brûlées.

 Cet ouvrage plonge le lecteur au sein d'un état-major au coeur de la débâcle : une expérience de lecture stupéfiante.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Guerres contemporaines
ReliureCouverture souple avec rabats
ParutionAvril 2019
Nombre de pages344
Hauteur19
Largeur14
Épaisseur2.8
Poids0.396 Kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'étrange capture mai 1940

Yves Montjean
L'étrange capture mai 1940
Carnets inédits d'un officier d'Etat-Major de la Ière Armée.

Un plongée au sein d'un état-major au coeur de la débacle : une expérience de la lecture stupéfiante...