Centurions

Trente baroudeurs de l'Indochine française

En stock (1)

20,85 €

En savoir plus

Au sommaire :

Avant-propos

- Marcel Bigeard - Jean Brechignac - Paul Brunbrouck - Gabriel Brunet de Sairigné - Pierre Buchoud - Bernard Cabiro - Pierre Chateau-Jobert - René Cogny - Jean-Louis Delayen - Roger Faulques - Jean Ferrand - Roger Gaucher - Jean Gilles - Pierre Gauillaume - Pierre Langlais - Henri Lecler de Hauteclocque - Jean leroy - François de Linarès - Georges Masselot - Antoine Mattéi - Pierre Paulot - Barthélémy Raffali - Jacues Romain-Desfossés - Pierre Sergent - Christian Simenon - Louis Stien - Etienne Valluy - Paul Vandenberghe - Paul Vanuxem - Antoine Yesquierdo

Annexes

Chronologie

Bibliographie succinte

Illustrations en noir et blanc in-texte.


L'auteur : Alain Sanders
Alain Sanders est né en 1947 à Salé au Maroc où son père était officier de police affecté à la protection du Roi du Maroc. Docteur ès Lettres après des études à Rabat, à Aix en Provence et à Paris, il a enseigné au Nigéria, au Viet-Nam, en Ethiopie et au Maroc.
Alain Sanders poursuit parallèlement une carrière d'écrivain politique et de romancier, à laquelle il s'est consacré totalement à partir de 1983.
Il a notamment signé avec Francis Bergeron plusieurs romans de jeunesse et un "Jeanne de France" chez Clovis en 1997.

4ème de couverture

   Les trente baroudeurs racontés dans ce livre -trente parce qu'il faut bien faire un choix- ont tous choisi leur camp : celui du courage, de l'insécurité, de la fidélité, des copains. C'est l'Indochine de ceux qui ne vivaient pas la guerre depuis le Paramount à Hanoï ou le Continental à Saïgon. Mais dans la boue, le sang et les rizières.

   Certains sont très connus et donc incontournables. D'autres le sont moins. Comme Christian Simenon, le frère de Georges Simenon, tombé au combat. Ou Pierre Paulot, sergent-chef au 8° Bataillon de choc, tué à Diên Biên Phu. Il y avait des Corses, des Bretons, des Lorrains, des gens des landes, des Pyrénées, de Provence, des Espagnols, des fils de la rizière (comme le colonel Leroy), des pieds-noirs, des natifs d'Indochine (comme Romain-Desfossés), etc. Tous fils de France.

   On ne leur demandait pas de faire la guerre -ou seulement de ne faire rien que cette guerre-, mais aussi de construire. Ils s'y donnèrent corps et âme. Sans jamais être vraiment soutenus par la métropole. Ils se sont battus. Et bien battus. Alors leur histoire. Pour témoigner qu'ils ne sont pas tombés "pour des prunes".

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Guerres contemporaines
ÉditeurAtelier Fol'Fer
CollectionXénophon
ReliureBroché
Parution2015
Nombre de pages ou Durée300
Hauteur20
Largeur14

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Centurions

Alain Sanders
Centurions
Trente baroudeurs de l'Indochine française