Ukraine une bombe géopolitique au coeur de la Guerre tiède

Les dérives d'un putsch manipulé

Préface de Jacques Sapir

Plus de détails

Disponible sous peu

16,11 €

En savoir plus

JACQUES SAPIR :

   « Le livre de Jean Géronimo est la première tentative universitaire en langue française pour analyser dans l’ensemble de ses implications la crise ukrainienne comme « moment » dans un retournement du monde. »

   Mikhaïl Gorbatchev, dernier Président de l’URSS :

   « Le livre de Jean Geronimo ne se limite pas à l'analyse lucide des origines et de la véritable signification géopolitique de la crise ukrainienne. L'auteur formule aussi un avertissement. Il montre bien que l’Europe et la Russie, ayant raté une chance unique offerte par la Perestroïka soviétique de sortir de la Guerre froide comme alliés, risquent d'écrire l'histoire du 21e siècle comme adversaires.

   Andreï Gratchev, dernier porte-parole et conseiller de Mikhaïl Gorbatchev

   « Le nouveau livre de Jean Geronimo, observateur et analyste perspicace du paysage géostratégique post-soviétique, permet non seulement de comprendre les vrais origines et enjeux de la dernière crise ukrainienne, mais aussi de découvrir le rapport qui relie le processus encore inachevé de la décomposition de l'ancienne Union Soviétique à la résurgence des conflits internationaux "de la nouvelle génération" qui remplacent ceux de l'époque de la Guerre froide ».


L'auteur : Jean Géronimo
Jean Géronimo est Docteur en Economie et espert sur les questions de la Pensée économique et stratégique russe. Enseignant à l'Université Pierre mensdès-France de Grenoble, il est régulièrement publié dans des revues internationales, dont russes et européennes.
Ce chercheur a mis en évidence de troublantes 'ineriies soviétiques" dans la stratégie de la Russie moderne qui expliquent, en partie, son comportement sur la scène internationale : d'une part, au Moyen Age -dans le chaos syrien- et d'autre part, en Eurasie -dans l'imbroglio ukrainien.

4ème de couverture

   En tant que « pivot géopolitique », l'Ukraine est une pièce maîtresse de la partie stratégique opposant sur l'Échiquier eurasien les deux superpuissances de la Guerre froide.

   Le statut particulier de cet État post-soviétique est à l'origine de la « révolution » national-libérale dollarisée, ayant renversé – avec l'aide de courants extrémistes, dont néo-nazis – le président pro-russe Ianoukovitch, le 22 février 2014, et dont l’objectif réel est le contrôle d’un espace doublement stratégique sur les plans politique et énergétique. Au final, ce contrôle est la condition permissive de la poursuite du reflux de la puissance russe, digne héritière de l'Union soviétique perçue comme instinctivement hostile.

C   omme choc exogène, ce putsch est potentiellement déstabilisateur pour les équilibres internationaux post-guerre froide et en définitive, pour la stratégie de puissance – « derjava »– développée par V. Poutine dans le cadre de son Union eurasiatique, dont Kiev était une pierre angulaire. À travers la crise ukrainienne, c’est le futur statut de la Russie dans l’espace politique européen qui se joue et, par ricochet, celui de l’axe OTAN-USA – donc, en creux, l'idée gaullienne d'une « grande Europe » enfin indépendante.

   À terme, la « révolution » du Maïdan aura donc un impact décisif sur la configuration géopolitique du Nouvel ordre international issu du post-communisme, en rupture totale avec l'espoir né de la Perestroïka gorbatchévienne, repris par la ligne Poutine d'un monde multipolaire et égalitaire recentré sur l'ONU. Comme une ultime trahison, au cœur de la Guerre tiède.

Fiche technique

Mot clé Communisme
Catégories Livres Sciences Politiques Géopolitique
ÉditeurSigest
SélectionCommunisme Cent Ans
ReliureBroché
Parution2015
Nombre de pages ou Durée200
Hauteur21
Largeur15

Produits associés

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Ukraine une bombe géopolitique au coeur de la Guerre tiède

Jean Géronimo
Ukraine une bombe géopolitique au coeur de la Guerre tiède
Les dérives d'un putsch manipulé

Préface de Jacques Sapir