Le Moyen Age, une imposture

Disponible sous peu

8,72 €

En savoir plus

"Médiéval", "féodal" demeurent de nos jours des insultes. C'est le résultat d'une légende ourdie dès le XVIIIe siècle et orchestrée par la Révolution, puis par les maîtres de l'enseignement public. Jacques Heers montre ici les erreurs et les malhonnêtetés qui ont fondé et alimenté cette légende.

Presse:

"Une belle lecon d'histoire."

Jean Sevillia, Le Figaro Magazine, 03 Janvier 09


L'auteur : Jacques Heers
Agrégé d'histoire, Jacques Heers a été professeur aux facultés des lettres et aux universités d'Aix-en-Provence, d'Alger, de Caen, de Rouen, de Paris X-Nanterre et de la Sorbonne (Paris IV), directeur du Département d'études médiévales de Paris-Sorbonne. Il a publié de nombreux ouvrages qui font autorité.

4ème de couverture

Saint Louis rendant la justice sous son chêne, " féodal " devenu synonyme d'inégalité criarde, " médiéval " utilisé à toutes les sauces dès qu'il s'agit de caractériser un retard ou un blocage : le Moyen Age est encombré d'a priori, de légendes forgées afin d'accentuer un misérabilisme imaginaire, voire de mensonges.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes
ÉditeurPerrin
CollectionTempus
Parution2008
Nombre de pages ou Durée390
Hauteur18
Largeur11

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le Moyen Age, une imposture

Jacques Heers
Le Moyen Age, une imposture