Le sabordage de la noblesse

Mythe et réalité d'une décadence

Formée originellement dans le contexte féodal, la noblesse incarnait depuis le XII° siècle le second ordre de la société chrétienne. Mais au fil du temps, les valeurs chevaleresques qui devaient la guider furent oubliées par beaucoup de ses membres. Au cours du XVIII° siècle elle fut de plus en plus assimilée à l'aristocratie...

Plus de détails

En stock (1)

20,85 €

En savoir plus

   Au sommaire :

  • Introduction
  • Revanche aristocratique et invention du despotisme royal
  • La noblesse de la décadence
  • Une noblesse ne remplissant pas son rôle
  • Le roi donnant le mauvais exemple
  • La bataille de la République des Lettres
  • l'enjeu patriotique
  • une noblesse en pleine redéfinition
  • Un sabordage pour assainir
  • Notes - Bibliographie - Remerciements

L'auteur : Fadi El Hage
Docteur en Histoire, professeur de lettres-histoire au lycée Rabelais de Dugny, chargé de cours à l'IUT en Saint-Denis Paris XIII, Fadi El Hage est membre de la Société de l'Histoire de France et de la Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais. Il a publié une quinzaine d'articles dans de nombreuses revues locales, nationales et internationales. Il a obtenu le prix d'histoire militaire 2011 pour sa thèse, dont est issu son premier livre, Histoire des maréchaux de France à l'époque moderne (Nouveau Monde/DMPA, 2012).

4ème de couverture

   Au XVIII° siècle, la noblesse française comme l'aristocratie, minorité ô combien plus "médiatisée", étaient perçues comme décadentes par la grande majorité du peuple de France. Rongée par les dissensions internes, minées par les rumeurs et les scandales, contestée dans sa légitimité à revendiquer une supériorité sociale, la noblesse paraissait indigne de sa vocation à servir le royaume. Elle vivait alors la clôture d'un cycle, dont 1789 ne serait finalement que l'ultime conséquence. En somme, et cette caricature de l'ensemble de l'ordre perdure jusqu'à nos jours, la noblesse en dérogeant à l'honneur, aurait perdu sa raison d'être.

   Mais y avait-il, dans les faits, une inconscience collective de la noblesse ?  Pour démêler le vrai du faux, Fadi El Hage, grâce à l'étude de documents inédits, invite le lecteur à s'interroger sur la place et le rôle d'une noblesse autant victime de fantasmes que de l'image sociale et morale qu'elle renvoyait au public.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes
ÉditeurPassés composés
ReliureBroché
ParutionFévrier 2019
Nombre de pages256
Hauteur20
Largeur14
Épaisseur2
Poids0.308 Kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le sabordage de la noblesse

Fadi El Hage
Le sabordage de la noblesse
Mythe et réalité d'une décadence

Formée originellement dans le contexte féodal, la noblesse incarnait depuis le XII° siècle le second ordre de la société chrétienne. Mais au fil du temps, les valeurs chevaleresques qui devaient la guider furent oubliées par beaucoup de ses membres. Au cours du XVIII° siècle elle fut de plus en plus assimilée à l'aristocratie...