La France vendue à la découpe

Entreprises, terres agricoles, immobilier, brevets, quand la France vend son avenir

Alcatel, Rhodia, les Chantiers de l'Atlantique, Arcelor et maintenant Alstom, chaque année la liste des entreprises françaises céées à des groupes étrangers se rallonge...

En stock (1)

17,06 €

En savoir plus


L'auteur : Laurent Izard
Normalien et agrégé de l'Université en économie et gestion. Diplômé en droit de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, professeur de chaire supérieure, il est l'auteur de nombreux manuels d'enseignement supérieur en économie et en gestion des organisations.

4ème de couverture

   Alcatel, Rhodia, les Chantiers de l'Atlantique, Arcelor et maintenant Alstom : chaque année, la liste des entreprises françaises cédées à des groupes étrangers se rallonge. Le constat de cette possession accélérée est d'autant plus douloureux qu'il vaut pour les secteurs d'activité les plus divers : de l'immobilier de prestige parisien racheté par les princes du Golfe aux terres agricoles du centre de la France ciblées par les investisseurs chinois, partout, on fait face au même phénomène.

   La France vit désormais au quotidien la cession de ses richesses privées et publiques, tandis que nos dirigeants continuent de  déplorer, comme s'il y avait pas de lien de cause à effet, les délocalisations toujours plus nombreuses...

   L'enquête de Laurent Izard montre l'urgence d'une situation qui conduit, lentement mais sûrement à la perte de notre indépendance et à l'instabilité sociale. Rien n'est irréversible et une réorientation de nos politiques patrimoniales est possible. Encore faut-il être conscient de la gravité du problème et de ses conséquences pour notre pays.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Etudes
ÉditeurL'Artilleur
ReliureBroché
ParutionFévrier 2019
Nombre de pages320
Hauteur22
Largeur14
Épaisseur2.3
Poids0.420 Kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(13/03/2019)
Urgence ...un état critique.

En l’espace de quelques décennies, une grande partie du patrimoine économique, immobilier, foncier et même historique de la France a été dispersé, souvent au profit d’investisseurs internationaux. La plupart des entreprises cotées au CAC40 sont aujourd’hui contrôlées par des fonds de pension, des fonds souverains ou des firmes multinationales, principalement originaires des États-Unis, d’Asie ou du Moyen-Orient.

De nombreuses petites et moyennes entreprises, des terres agricoles, des monuments historiques ou de prestige sont rachetés presque quotidiennement par des personnes physiques ou morales étrangères.Quelle est l’ampleur de ce phénomène ? Comment en est-on arrivé là ? Quels sont les risques réels qu’une telle dépossession fait courir au pays ?Telles sont les questions auxquelles ce livre tente d’apporter une réponse.

Au terme d’une enquête de plus de trois ans, l’auteur propose au lecteur de nombreux éléments d’information techniques, factuels ou analytiques, souvent inconnus du grand public.

    Donner votre avis

    La France vendue à la découpe

    Laurent Izard
    La France vendue à la découpe
    Entreprises, terres agricoles, immobilier, brevets, quand la France vend son avenir

    Alcatel, Rhodia, les Chantiers de l'Atlantique, Arcelor et maintenant Alstom, chaque année la liste des entreprises françaises céées à des groupes étrangers se rallonge...