La poule aux oeufs d'or

La renaissance de Polytechnique

Disponible sous peu

20,85 €

En savoir plus

   Dans cette perspective, Christian Gerondeau a été à l’origine des grands changements récents qui vont rendre l’École enfin conforme aux vœux de ses fondateurs. Il décrit ainsi les circonstances surprenantes dans lesquelles a pu être votée la loi du 12 mars 2012 qui dote l’École Polytechnique d’une gouvernance moderne alignée sur les meilleures pratiques internationales, réforme la plus importante qu’elle ait connue depuis deux siècles.

   "Polytechnique, le rêve de toutes les mères", disait Flaubert. Un rêve d’excellence qui a désormais toutes les chances de perdurer.


L'auteur : Christian Gerondeau
Ancien Président de l’Association des anciens élèves et diplômés de l’X (AX), Christian Gérondeau appartient à une lignée familiale unique de six générations de Polytechniciens qui chevauche désormais trois siècles, depuis la promotion 1876 jusqu’à celle de 2009. Il a également publié aux éditions du Toucan en 2012 "Ecologie, la fin des illusions", et "CO2, un mythe planétaire", en 2010.

4ème de couverture

« Je n’en suis pas encore à sacrifier ma poule aux œufs d’or ! » disait Napoléon alors qu’on lui conseillait d’envoyer les élèves de Polytechnique au combat.

   Deux cents ans plus tard, même si elle continue d’attirer bon nombre des meilleurs élèves du système scolaire français , l’Ecole Polytechnique est pourtant concurrencée au sein d’un monde globalisé. Elle doit s’adapter et trancher définitivement le malentendu de ses origines.

   Car l’Ecole n’aura véritablement mérité son nom de «polytechnique » que l’année où elle s’est appelée École Centrale des Travaux Publics, avant de devenir, contre la volonté de son fondateur Gaspard Monge, une institution essentiellement scientifique et mathématique.

Fiche technique

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La poule aux oeufs d'or

Christian Gerondeau
La poule aux oeufs d'or
La renaissance de Polytechnique