Homélie sur le Samedi Saint

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

9,95 €

En savoir plus

La presse en parle :

PRESENT du samedi 16 février - Yves Chiron :

...on ajoutera, pour la Semaine Sainte, L’homélie sur le Samedi Saint.

Après sa mort sur la Croix, le Christ a été « déposé au tombeau comme un cadavre sans souffle », il a été « compté au nombre des oubliés de la terre » et il est descendu aux enfers. Saint Jean Damascène décrit, avec de multiples références bibliques, cette « descente » qui est une œuvre de libération : « Maintenant le Verbe descend vers le dragon, le traître, le Léviathan (Léviathan que l’on désigne par dragon), le grand signe des Assyriens et des puissances contraires, caché au cœur de la terre. Il tire le dragon par l’hameçon de la divinité, par l’appât de son corps caché comme s’il était un ver ; et ceux que le Léviathan a engloutis lamentablement de force, il le force à les vomir, faisant rendre gorge à celui qui se vante de sa richesse. Après être descendu sur le nid de la vipère, l’enfant nouveau-né qui nous est donné, étouffe, fait périr et anéantit le violent et l’orgueilleux. Maintenant l’enfer est devenu ciel, les profondeurs de la terre sont emplies de lumière, les ténèbres qui régnaient auparavant sont chassées et la vue est rendue aux aveugles. En effet l’Orient est apparu des hauteurs à ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort. Les prophètes, les patriarches et les justes préfiguraient cela auparavant et l’annonçaient clairement. »

Beaucoup de cette longue et profonde homélie serait à citer.


Saint Jean Damascène trace à grands traits les enjeux spirituels de ce moment si singulier qui ne se prête ni aux lamentations ni encore aux réjouissances.

Il délivre l'unique clef qui permet de saisir ce mystère : la contemplation de la personne du Christ. Dans un incommensurable élan d'amour, le Verbe de Dieu fait siennes l'humanité et la mort pour les envelopper d'un vêtement tissé de fils de lumière.



Co-auteur(s) : Philippe Péneaud & Frédérique Bidaux

4ème de couverture

L'auteur de cette homélie, inédite en français et écrite au VIIIe siècle, est un géant de la théologie mystique de l'Eglise d'Orient.

Son œuvre s'affirme comme la récapitulation lumineuse de la pensée patristique originelle. Jean Damascène montre notamment la profondeur de sa réflexion théologique au moment de la grande querelle des images, l'iconoclasme, qui enflamme pendant près d'un siècle, les Eglises d'Orient.

Dans cette homélie, Jean Damascène propose une méditation originale sur le Samedi Saint, jour où l'Eglise contemple le mystère de l'ensevelissement du Dieu-homme. Journée si particulière... Temps d'attente, porteur de deuil et d'espérance dans l'entre-deux de la mort et de la résurrection du Christ.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Ecriture Sainte Spiritualité
ÉditeurL'Harmattan
SélectionCarême
ReliureBroché
Parution2011
Nombre de pages ou Durée70
Hauteur21.5
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Homélie sur le Samedi Saint

Saint Jean Damascène
Homélie sur le Samedi Saint