Du nombre des élus

Le plus grand nombre, non seulement des chrétiens, mais des infidèles, est-il sauvé ?

En cours de réapprovisionnement
Délai de livraison non précisé

8,06 €

En savoir plus

Au sommaire :

Préface

Présentation de l'auteur

Présentation du livre

Première partie : la Tradition

  • - La foi et la raison
  • - L'enseignement des saints Pères
  • - L'enseignement des théologiens et des prédicateurs
  • - Le modernisme en théologie

Deuxième partie : les considérations théologiques

  • - La grâce et la gloire
  • - Les grâces de la dernière heure
  • - Peu et beaucoup
  • - L'harmonie des textes scripturaires

Conclusions

Appendice I : Commentaire du Père Pègues O.P.

Appendice II : Sentiment du Bienheureux x père de La Colombière

Appendice III : Réflexions de Bourdaloue

Appendice IV : Une condamnation récente

Postface par l'abbé Philippe François.


L'auteur : Dom Bernard Maréchaux o.s.b.

4ème de couverture

   "  La doctrine du petit nombre des élus n'a rien de décourageant, quand elle est présentée avec discrétion et acceptée avec humilité. Nous le savons, notre siècle la repousse, comme s'il dépendait de lui de faire ou de défaire la doctrine.

Chose étrange ! Dans les temps où la foi était la loi des intelligences, les Pères, les saints, les grands prédicateurs prêchaient hautement du petit nombre des élus, et nul ne se scandalisait.

Aujourd'hui que la foi n'est plus acceptée théoriquement et surtout pratiquement par le grand nombre, on crie sur tous les tons que le grand nombre, non seulement des chrétiens, mais des infidèles même, est sauvé. Ainsi, moins on fait pour se sauver, plus âprement on prétend être sauvé quand même.

Une telle présomption est-elle de Dieu ? "

Fiche technique

Catégories Livres Religion Doctrine
ÉditeurLe Sel
ReliureBroché
Parution2014
Nombre de pages64
Hauteur21
Largeur15

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Du nombre des élus

Dom Bernard Maréchaux
Du nombre des élus
Le plus grand nombre, non seulement des chrétiens, mais des infidèles, est-il sauvé ?