Nouveau Père Robert Sirico - Catholique et libéral

Catholique et libéral

Les raisons morales d'une économie libre

Préface de Charles Gave.

Plus de détails

En stock (1)

20,85 €

En savoir plus

  LIBERTE POLITIQUE, septembre 2019 : Lire l'article en entier

  [...]  L’auteur vient des Etats-Unis, ce qui affecte nécessairement son argumentation : rares sont les Français qui s’aventurent sur le terrain miné de ces théories. Le cercle vertueux que vante Robert Sirico est permis par le bon usage de la liberté, dont aujourd’hui, dans nos sociétés occidentales, l’Etat-providence omniprésent veut priver la personne, l’empêchant de poser par elle-même ses choix moraux ou religieux, mais aussi économiques. Il ré-enracine ces constats dans la foi. Ainsi, le "tu ne voleras pas "ne peut s’expliquer sans l’existence légitime d’un droit de propriété.

  ALETEIA, Arthur Herlin, septembre  :

   A l'occasion de la sortie de l'ouvrage : Le catholicisme est-il la condition sine qua non du libéralisme pour fonctionner ? Oui précisément, bien que le libéralisme puisse être abordé de mille manières différentes. Je pense que la meilleure d’entre elles est l’éthique judéo-chrétienne parce qu’elle est ancrée dans la dignité de la personne humaine. Lorsque vous basez une structure sur ce principe, vous obtenez une forme humaine de libéralisme qui limite le gouvernement tout en plaçant un cadre social et moral pour protéger les individus contre des mesures nocives. Je pense en effet qu’un libéralisme immoral est aussi mauvais pour la société que le communisme. Mais je pense également qu’un libéralisme chrétien est bien plus cohérent et viable que toute forme de socialisme chrétien.

   FAMILLE CHRETIENNE, septembre 2018

   LIRE CHRETIEN :

   En alternant entre récit de vie, intuitions économiques, et exposé de doctrine sociale ancrée dans la parole de Dieu, l’auteur propose une œuvre intéressante autour d’une théologie de l’entreprise et de l’économie qui cherche à réconcilier l’Eglise et l’économie, en refusant de céder à une mauvaise compréhension de notre rapport à la pauvreté et à la richesse. Toute son œuvre est de rétablir une vision juste à propos du libre marché, en dehors des idées préconçues qui attache à cette économie l’origine de tous les maux de notre société à cause d’une lecture simpliste. On notera par exemple avec intérêt son exposé sur l’utilité du prêt à intérêt comme lutte contre un consumérisme immédiat.

   Il faut reconnaitre à cet ouvrage un style agréable à lire, et qui permet d’ouvrir de nouveaux horizons dans la pensée sur l’économie tant locale que mondiale. Cependant l’auteur n’est guère plus nuancé que ceux à qui il s’oppose, par exemple lorsqu’il qualifie la politique américaine d’expérience politique « la plus libre, la plus prospère, éthique et évoluée de l’histoire de l’humanité ». On peut aussi noter sa faible préoccupation autour des questions environnementales. Quoiqu’il en soit je recommande ce livre à ceux qui voudrait entendre un nouveau discours sur la pensée chrétienne et l’économie. Indubitablement un livre qui invite à penser.


L'auteur : Père Robert Sirico
Prêtre catholique américain, né en 1951 à Brooklyn, ancien activiste de gauche, devenu champion du libre marché et de sa compatibilité avec l'éthique du christianisme. Auteur de plusieurs ouvrages de référence aux Etats-Unis, président fondateur de l'Institut Acton.

4ème de couverture

   Etre catholique et libéral ? Vous n'y pensez pas ! Etre prêtre et libéral, encore moins ! Et pourtant c'est bien un prêtre catholique qui nous invite à une réelle conversion au libéralisme dans une perspective chrétienne. Les catholiques, en particulier en France, sont souvent hostiles au libéralisme. Or Robert Sirico nous montre avec force, en mettant en avant des arguments économiques mais également et surtout des raisons morales, que le vrai combat contre la pauvreté et pour la justice ne peut advenir sans la liberté d'entreprendre.

   Ce livre réfute l'idéologie marxiste de l'égalité prenant le pas sur la liberté : celle-ci conduit inéluctablement à l'appauvrissement des sociétés et à l'iniquité. De même, il critique vertement la folie financière et spéculatrice que le vrai capitalisme combat. Et si la morale de la propriété et de la liberté d'entreprendre, que les papes ne cessent de défendre, était la solution à la pauvreté, comme à l'éradication des voyous de l'économie qui tuent la justice et  liberté ?

Video

BOULEVARD VOLTAIRE, entretien

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Doctrine sociale de l'Eglise
ReliureBroché
ParutionAout 2018
Nombre de pages ou Durée286
Hauteur22.5
Largeur15
Épaisseur2.1
Poids0.404 Kg

Produits associés

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(06/09/2019)
Un livre essentiel

Un livre clair, simple à mettre en toutes les mains. Une réflexion philosophique étayée sur le rôle de l'Etat et la vie économique. L'auteur n'est pas français et cela se sent dans ses exemples mais son approche de la situation reste percutante.. A l'heure où le débat avec les catholiques est totalement sclérosé, ce livre ouvre une perspective .intéressante.

    Donner votre avis

    Catholique et libéral

    Père Robert Sirico
    Catholique et libéral
    Les raisons morales d'une économie libre

    Préface de Charles Gave.