L'enseignement au Moyen Age

Comment décrire le passage de l’éducation antique à l’éducation médiévale ? Comment lire le quotidien des maîtres et des étudiants, le fonctionnement des facultés, la conservation et la transmission du savoir dans les abbayes ?

Plus de détails

Disponible sous peu

22,75 €

En savoir plus

LE FIGARO HISTOIRE - Albane Piot,  fév./mars 2017 :

" Une plongée passionnante aux origines de notre culture, de notre appréhension du savoir, de nos principes éducatifs. "


L'auteur : Pierre Riché
Pierre Riché, professeur émérite à l'université de Paris X, a consacré ses recherches à l'histoire culturelle et religieuse du Haut Moyen Age. On lui doit plusieurs ouvrages sur l'enseignement, l'éducation, la civilisation carolingienne, Gerbert d'Aurillac.

4ème de couverture

     Comment décrire le passage de l’éducation antique à l’éducation médiévale ? Comment lire le quotidien des maîtres et des étudiants, le fonctionnement des facultés, la conservation et la transmission du savoir dans les abbayes ? Quelle fut l’empreinte laissée en Occident par le philosophe et mathématicien Gerbert d’Aurillac, qui introduit dans les écoles chiffres arabes et tables d’opération ? Et par Abélard, dialecticien et théologien, inventeur de la scolastique et du conceptualisme ?

     Enseignement de la grammaire, de la rhétorique, de l’astronomie, du chant, de la musique… Cette plongée au cœur des mentalités médiévales fait revivre avec bonheur le monde enfoui d’une culture qui a façonné notre relation au savoir, à l’universel, au divin et à l’infini.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Divers
ÉditeurCNRS
ReliureBroché
Parution2017
Nombre de pages286
Hauteur22
Largeur14
Épaisseur2.2

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'enseignement au Moyen Age

Pierre Riché
L'enseignement au Moyen Age

Comment décrire le passage de l’éducation antique à l’éducation médiévale ? Comment lire le quotidien des maîtres et des étudiants, le fonctionnement des facultés, la conservation et la transmission du savoir dans les abbayes ?