Louis et Zélie Martin

Plus dignes du Ciel que de la terre

Dessins de M. Greselin,

Préface de Mgr Habert, évêque de Séez.

Suisse. Hospice du Grand-Saint-Bernard, septembre 1845 : "Vers Toi j'élève mon âme, Mon Dieu, en Toi je me confie".

Plus de détails

En stock (1)

14,12 €

En savoir plus

   En fin d'ouvrage, un dossier de 4 pages : Louis et Zélie Martin, une sainteté contemporaine. Documents, chronologie, sanctuaire Sur les pas de de ce saint couple.

   L'HOMME NOUVEAU, juillet 2020, Natasha :

   Louis avait décidé de se consacrer à Dieu dans l’hospice du Grand- Saint-Bernard, en Suisse ; Zélie souhaitait ardemment se donner entièrement à Lui en entrant chez les Filles de la Charité d’Alençon. Mais le Bon Dieu, auquel ils étaient admirablement soumis, avait d’autres vues sur eux. Aussi les avait-Il fait se rencontrer et eux avaient accepté de se marier un 13 juillet 1858. Mais comment concilier le mariage et le don total à Dieu, qui restait leur désir le plus cher ? C’est cette vie toute tournée vers Dieu et le service des autres qui est racontée dans cet album où les tons ocres se déclinent et dominent des traits simples et expressifs.

   Cette belle aventure de la sainteté dans le mariage, et la noblesse de cet état, Louis et Zélie Martin les ont merveilleusement bien incarnées, laissant toujours la volonté divine guider leur vie, à travers leurs joies et leurs peines qui furent nombreuses, comme le montre bien cette BD. Mais leurs plus belles couronnes ne sont-elles pas les enfants qu’ils ont mis au monde, dont une sainte mondialement connue : la " petite Thérèse " ? 


L'auteur : Marie Malcurat

Co-auteur(s) : Olivier Malcurat

4ème de couverture

   18 octobre 2015, place Saint-pierre à Rome, le pape déclare saints Louis et Zélie Martin. Ils deviennent ainsi les premiers époux, parents à être canonisés ensemble par l'Eglise. Non pas parce que leur fille Thérèse est sainte, mais parce que leur vie d'apparence très ordinaire, ancre dans une fo  ià toute épreuve, abandonnée à al providence divine a façonné leurs âmes et celles de leurs enfants pour le Ciel.

   Dans l'une de ses lettres, sainte Thérèse écrivait d'ailleurs pleine de reconnaissance : "Le bon Dieu m'a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre".

Fiche technique

Catégories Livres Bandes dessinées De 6 à 12 ans
ÉditeurArtège
SélectionFamille Martin
Âge conseilléÀ partir de 8 ans
ReliureAlbum relié
ParutionJuin 2020
Nombre de pages54
Hauteur32.5
Largeur24.5
Épaisseur1.1

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Louis et Zélie Martin

Marie Malcurat
Louis et Zélie Martin
Plus dignes du Ciel que de la terre

Dessins de M. Greselin,

Préface de Mgr Habert, évêque de Séez.

Suisse. Hospice du Grand-Saint-Bernard, septembre 1845 : "Vers Toi j'élève mon âme, Mon Dieu, en Toi je me confie".