Journal d'un évêque de campagne

1991 - 2010

Les 19 années de la charge d'évêque de Namur de Monseigneur Léonard de 1991 à 2010, diocèse composé surtout de campagnes et de forêts. Monseigneur Léonard retrace les points marquants de son épiscopat, ses réflexions sur les enjeux pastoraux d'aujourd'hui.

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

16,11 €

En savoir plus

     PRESENT DU 20 JUIN 2020, entretien avec Anne Le Pape : " Lire Mgr Léonard, archevêque émérite de Malines-Bruxelles, est toujours revigorant, tant sa foi sereine transparaît à travers ses écrits. C’est avec joie que nous l’avons interrogé sur son dernier ouvrage"

- Vous vous êtes heurté à une certaine opposition dans votre volonté de réformer la section de théologie du séminaire de Namur, mais vous notez qu’une attitude ferme est toujours récompensée. A quelles évolutions positives avez-vous alors aidé ?

- Des jeunes qui pensent à devenir prêtre sont évidemment mis en confiance s’ils perçoivent que leur évêque prend des risques pour leur assurer une formation de qualité. La fidélité de la formation théologique, sa conformité avec l’enseignement de l’Eglise, est capitale. Des jeunes ne vont pas s’embarquer dans un séminaire où ils devraient constamment s’interroger sur l’authenticité de l’enseignement reçu. Aujourd’hui, la formation de tous les séminaristes franco- phones du pays est confiée à ce séminaire "réformé" de Namur.

-  Quelles sont vos impressions quand vous célébrez dans le rite traditionnel ?

- Tout d’abord que mon individualité personnelle est très secondaire par rapport à mon ministère liturgique, tant le rite ancien me corsète étroitement. Ce qui est bien, en un sens : le prêtre n’est pas un "animateur", mais un "célébrant". Par contre, je regrette que la forme extraordinaire manque excessivement de spontanéité et, surtout, ne profite pas de la richesse des lectures bibliques offerte dans la forme ordinaire.


L'auteur : Mgr André Léonard
Mgr André Léonard est évêque de Namur (Belgique) depuis 1991. Il Fut durant de nombreuses années professeur à l'université catholique de Louvain et supérieur du séminaire Saint-Paul. Il a vécu la majeure partie de son ministère de prêtre auprès des jeunes. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages.

4ème de couverture

   Nombreux sont ceux qui connaissent l'ouvrage de Georges Bernanos, Journal d'un curé de campagne. Mais savent-ils qu'il existe aussi des évêques de campagne ?

   Ce fut le cas de Mgr Léonard, évêque entre 1991 et 2010 d'un diocèse essentiellement rural. Dans ses moments libres, il rédige un journal dans lequel il évoque les péripéties, parfois cocasses, qu'il vit en tant qu'évêque itinérant, perpétuellement en contact avec les membres de son diocèse.

   L'auteur n'oublie pas d'évoquer d'autres rencontres, plus tumultueuses celles-ci. Son non-conformisme et son franc-parler suscitent quelques oppositions musclées, ainsi que des rapports "amour-haine ", notamment avec certains médias. Les sujets de fond ne sont pas oubliés, traités avec sérieux, mais toujours avec humour et jamais de manière "pontifiante".

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire de l'Eglise - Vie de l'Eglise - Actualité Crise dans l'Eglise
ÉditeurLuc Pire
ReliureBroché
ParutionFévrier 2019
Nombre de pages176
Hauteur21
Largeur14.5
Épaisseur1.4

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Journal d'un évêque de campagne

Mgr André Léonard
Journal d'un évêque de campagne
1991 - 2010

Les 19 années de la charge d'évêque de Namur de Monseigneur Léonard de 1991 à 2010, diocèse composé surtout de campagnes et de forêts. Monseigneur Léonard retrace les points marquants de son épiscopat, ses réflexions sur les enjeux pastoraux d'aujourd'hui.