Pièces en un acte

Préface d'Olivier Lejeune.

Sacha Guitry nous a quittés en nous laissant à soixante-douze ans, un oeuvre gigantesque : 124 pièces, 36 films et tant d'écrits plus savoureux les uns que les autres. C'est inimaginable...

Plus de détails

En stock (1)

20,85 €

En savoir plus

   23 courtes pièces :

   Le K.W.T.Z - Le cocu qui failli tout gâter - Deux couverts Un type dans le genre de Napoléon - Chez la reine Isabeau - Un soir quand on est seul - Chez Jean de La Fontaine - On passe dans huit jours - Un homme d'hier et une femme d'aujourd'hui - Chagrin d'amour - Villa à vendre - Le voyage de Tchong Li - Le renard et a grenouille - L'école des philosophes - Le mot de Cambronne -  Dieu sauve le Roy - Une lettre bien tapée - Une paire de gifles - Fausse alerte - L'Ecole du mensonge - Courteline au travail - Je sais que tu es dans la salle - Madame Bergeret


L'auteur : Sacha Guitry

4ème de couverture

   Sacha Guitry nous a quittés en nous laissant à soixante-douze ans, un oeuvre gigantesque : 124 pièces, 36 films et tant d'écrits plus savoureux les uns que les autres. C'est inimaginable... sauf pour un surdoué de l'imagination. Et la sienne était plus que débordante. D'ailleurs il débordait en tout, de par sa prestance, sa présence en tant qu'acteur, sa voix si envoûtante, son art de mettre en scène sa vie aussi bien professionnelle que privée. Un Roi. Le Roi du théâtre avec tous ses excès, ô combien attractifs. Guitry est notre Molière moderne et ses pièces n'ont pas pris une ride". Olivier Lejeune

Fiche technique

Mot clé Poésie/théâtre
Catégories Livres Littérature Contes / Nouvelles / Poèmes...
ÉditeurOmnibus
ReliureBroché
ParutionJuin 2017
Nombre de pages560
Hauteur20
Largeur13
Épaisseur4.1

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Pièces en un acte

Sacha Guitry
Pièces en un acte

Préface d'Olivier Lejeune.

Sacha Guitry nous a quittés en nous laissant à soixante-douze ans, un oeuvre gigantesque : 124 pièces, 36 films et tant d'écrits plus savoureux les uns que les autres. C'est inimaginable...