Napoléon et la Garde Impériale

Disponible sous peu

21,95 €

En savoir plus

Titres :

Aux champs - La Marche - La Carmagnole - Ah! Ca ira - Marche des gardes du Roi - Marche des gardes françaises - Marche du Premier Consul - La Diane - Marche de la garde des Consuls - On va leur percer le flanc - Chanson de l'oignon - Marche - Fanchon - Le Branle-bas des marins de la garde - Marche du sacre - Le Réveil - Marche des cornets de la garde - Marche des grenadiers à cheval - Malborough s'en va t-en guerre - La Charge - La Victoire est à nous - Aux Drapeaux - Pour l'Empereur - La Grenadière - Marche des pupilles de la garde (la favorite)- La Retraite - L'extinction des feux - Troisième marche de paër pour le mariage de l'empereur -Rigodon - Veillons au salut de l'empire - Marche - Aux Etendards - Adieux des chasseurs de la garde aux lanciers polonais - Pour l'Empereur - Marche - Le Chant du départ.



Co-auteur(s) : Sous la direction du chef de Musique, le capitaine Jean Avignon. Trompettes de la fanfare des Halles de Paris, sous la direction de Raoul Posen, ancien Trompette major de la Garde Républicaine.

4ème de couverture

Il existe de nombreux enregistrements de musique militaire de l'époque napoléonienne.

Exécutées avec une conception, des moyens et des instruments modernes, des cuivres jadis en petit nombre, des clairons qui n'existaient pas, marches batteries, sonneries n'ont point le caractère qu'elles avaient naguère.

Pour établir le disque "napléon et la Garde Impériale", on a réuni, sous la conduite d'une évocation historique de l'Empire, marches batteries, sonneries, chansons de l'époque, exécutées comme autrefois.

Le corps de musique de l'Infanterie coloniale, dont la composition est celle des musiques de la Garde, exécute parfois sur des partitions de l'époque, des morceaux connus ou inédits tels que Napoléon et ses soldats, nos ancêtres les ont entendus.

Fiche technique

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Napoléon et la Garde Impériale

Musique des Troupes Coloniales
Napoléon et la Garde Impériale