Le duc de Choiseul

U biographie qui tient compte des données caractérielles du personnage. Le côté frivole du duc de Choiseul ne doit pas nous faire oublier qu'il a été un grand ministre dont le dessein arrêté par la Guerre de Sept ans, fut le redressement de la France.

Plus de détails

En stock (1)

20,85 €

En savoir plus

   Au sommaire 

  • Avant-propos
  • Un officier d'Ancien régime
  • La porte des honneurs
  • L'ambassade de Rome
  • Au service de l'alliance
  • la liquidation de la guerre
  • La préparation de la revanche
  • Les Parlements, les jésuites et l'apogée de Choiseul
  • La question d'Orient et le Secret du Roi
  • la chute de Choiseul
  • L'exil et les dernières années
  • Caractériologie de Choiseul
  • Un "mauvais mari" délicieux
  • Les "entours" de Choiseul
  • Choiseul et les philosophes
  • Conclusion
  • Annexes : Le tombeau de Choiseul

L'auteur : Henri Verdier

4ème de couverture

   Etienne-François, comte de Stainville puis duc de Choiseul-Amboise, fut incontestablement un des personnages les plus doués en même temps que les plus représentatifs de son époque -celle de la douceur de vivre.

   L'auteur tout en donnant une part importante à l'oeuvre politique, souvent brillante, parfois contestable de Choiseul, s'est attaché à montrer l'équilibre à quoi le Duc s'est efforcé toute sa vie : entre les graves préoccupations d'Etat et les plaisirs 'une vie qu'il voulait et sut rendre exquise, suivant l'idéal moral esthétique de son temps.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurNouvelles Editions Latines
ReliureCouverture souple avec rabats
ConditionnementFin d'édition couverture défraîchie
Parution1969
Nombre de pages338
Hauteur22
Largeur14
Épaisseur2.1

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le duc de Choiseul

Henri Verdier
Le duc de Choiseul

U biographie qui tient compte des données caractérielles du personnage. Le côté frivole du duc de Choiseul ne doit pas nous faire oublier qu'il a été un grand ministre dont le dessein arrêté par la Guerre de Sept ans, fut le redressement de la France.