Un été d'espoir et de sang

Chronique de cinquante jours 20 juin - 10 août 1792

Sous la direction de Thierry Lentz, notes et présentation.

Le dernier été de la monarchie.

Plus de détails

Disponible sous peu

23,70 €

En savoir plus

   "Mon livre n'apprendra rien aux brouillons, heureusement peu nombreux, qui semblent désirer le renversement de nos institutions mis il fera connaître leurs manoeuvres aux bons citoyens qui les ignorent et toutes les conséquences qu'elles entraînent à ceux qui n'en sentent pas la portée." Roederer.

   Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz accompagne le texte de Roederer -édité à petit nombre sous la monarchie de Juillet- d'une introduction, d'annexes et d'un appareil critique de premier ordre.

Au sommaire :

CHRONIQUE DE CINQUANTE JOURS

  • Le 20 juin, ses préliminaires, ses circonstances
  • Du 21 juin, au 13 juillet jour du jugement de Pétion, et veille de la fédération
  • Du 14 juillet au 8 août, jour du jugement de M. de La Fayette
  • Le 9 et le 10 août
  • Addition concernant la part qui m'a été personnelle dans les événements du 10 août

Annexes : repères chronologiques - Roederer après 1792 - Index des noms de personnes.


L'auteur : Pierre-Louis Roederer
1754-1835. Tout à tour député à la Constituante, procureur général syndic du département de Paris, membre de l'Institut, conseiller d'Etat et sénateur sous le Consulat et l'Empire, ministre du royaume de Naples et du grand-duché de Berg et enfin pair de France sous la monarchie de Juillet.

4ème de couverture

   Pierre-Louis Roederer est l'un des principaux acteurs du dernier été de la monarchie qu'il dépeint ici avec une objectivité et une précision rares. Sa chronique court de la première invasion des Tuileries, le 20 juin 1792, à la journée du 10 août suivant, celle de l'assaut au Palais-Royal, du massacre des Suisses et de la suspension du roi bientôt enfermé au Temple.

      Ce jour-là, Roederer est aux premières loges, aux côtés de la famille royale, et c'est lui qui la conduit à l'Assemblée pour, croit-il, la sauver et sauver la Constitution. Or, le piège se referme sur le monarque à la fois faible et dépassé par les événements. La Révolution change de cours et bascule dans la Terreur.

   Proche de La Fayette et des Girondins, Roederer nous raconte ces cinquante jours qui voient la montée des extrêmes, la manipulation des sans-culottes, la passivité des modérés trop divisés pour agir efficacement, la politique du pire menée par la Cour et, pour finir, le saut dans l'inconnu de toute une société. Un été qui commence dans l'espoir et s'achève dans le sang. Un témoignage historique d'envergure qui est aussi une leçon à méditer.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Biographies / Témoignages
ÉditeurPerrin
ReliureBroché
ParutionAvril 2019
Nombre de pages434
Hauteur24
Largeur15.5
Épaisseur3.5
Poids0.680 Kg

Produits associés

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Un été d'espoir et de sang

Pierre-Louis Roederer
Un été d'espoir et de sang
Chronique de cinquante jours 20 juin - 10 août 1792

Sous la direction de Thierry Lentz, notes et présentation.

Le dernier été de la monarchie.