Montaigne

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

23,70 €

En savoir plus

   " Partir à la recherche de ce que fut cette vie peut aider à retrouver la saisissante actualité d’un regard si lointain. L’écrivain a signalé à quiconque s’y risque une voie à suivre : « Pour juger d’un homme, il faut suivre longuement et curieusement sa trace14. » Les avancées de la critique actuelle, littéraire aussi bien qu’historienne, invitent à reprendre à nouveaux frais cette patiente traque, en quête d’une image de Montaigne qui rende justice à la fois à ses ambiguïtés et à sa vigoureuse originalité. S’il est malaisé de restituer dans leur exactitude chronologique les moindres aspects d’une existence dont bien des aspects nous échappent, au moins peut-on retracer la généalogie tourmentée d’un achèvement humain et philosophique qui a servi de phare à d’innombrables esprits jusqu’à maintenant."

 JOURNAL PRESENT, Robert Leblanc, 18 février 2022 : 

   [...] Ce Montaigne est la dernière biographie en date de l’auteur des Essais (Gallimard, 2017). C’est une synthèse très dense et très documentée (443 pages, dont 50 de bibliographie et appendices). Rien à voir avec Montaigne à cheval (« Points », Seuil), la seule biographie écrite par Jean Lacouture que j’aie jamais recommandée (pour son alacrité). Le livre d’Arlette Jouanna, un peu austère, est plus sûr. La question des origines juives de la mère de Montaigne est vite réglée : « Les de Louppes de Villeneuve étaient originaires d’Aragon […], peut-être de souche juive : en ce cas, leur conversion au christianisme serait bien antérieure à 1492, rien d’ailleurs n’atteste chez Montaigne la conscience d’une éventuelle ascendance israélite. » La question de son indubitable foi catholique est réglée aussi, avec finesse (p. 171-179), comme son rapport aux « bons sauvages ». Une bonne carte permet de suivre le voyage de Montaigne à Rome, via l’Allemagne et la Suisse. Arlette Jouanna a choisi pour la couverture du livre le portrait qui le représente à 38 ans, quand il opte pour « la retraite », le front un peu dégarni mais la moustache fournie, l’expression à la fois résolue et méditative : cette image un peu figée, dit-elle, ne rend pourtant pas justice à « l’état plein de verdeur et de fête » dans lequel il prétend avoir passé une bonne partie de sa vie.


L'auteur : Arlette Jouanna
Prix Chateaubriand (2013) pour son oeuvre. Arlette Jouanna a consacré l'essentiel de son oeuvre à l'histoire de la noblesse et aux guerres de Religion. Elle est notamment l'auteur de La Saint-Barthélemy (2007), Le Pouvoir absolu (2013) et Le Prince absolu (2014).

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurGallimard
Parution2017
Nombre de pages ou Durée460
Hauteur22.5
Largeur16
Épaisseur3.6
Poids0.698 kg

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Montaigne

Arlette Jouanna
Montaigne