Les cahiers de 1945 à 1950

En stock (1)

28,39 €

En savoir plus

   Souvent considérés comme la suite de l’Évangile tel qu’il m’a été révélé, Les Cahiers regroupent les écrits de Maria Valtorta de 1943 à 1950, ils réunissent un ensemble d’écrits spirituels, doctrinaux, bibliques ainsi que des passages autobiographiques. On y trouvera également des scènes évangéliques et des visions du martyre des premiers chrétiens, enfin un commentaire de l’Apocalypse.

  • Cahiers de 1945 à 1950 : Enseignements variés de Jésus et de Marie : pendant que l'écrivain récite le rosaire, Jésus lui montre de nouveau ses souffrances des quatre premiers mystères, leçons diverses sur la charité, la passion, les joies de la communion, l'obéissance, les consacrés, tristesse et découragement de l'écrivain, vision d'un miracle de Sainte Claire, vision de sainte Martine, vision des trois archanges, Jésus explique le sens du nom "Satan", l'ange gardien de l'écrivain apparaît et l'enseigne, vision d'un jeune servite inconnu, l'archange Gabriel confie à l'écrivain un terrible secret, apparitions de Notre Dame de Fatima, leçon de l'Esprit-Saint sur le cœur du Christ, Jésus donne une heure de préparation à la mort, etc.

   AVIS ECCLESIASTIQUE :

   Pour l’Église, les écrits de Maria Valtorta ne sont qu’une "vie de Jésus mal romancée" titrait L’Osservatore romano, le 6 janvier 1960, le jour-même où est paru le décret de mise à l’Index de ces écrits.. Le journal du Vatican estimait que "le lecteur qui lira attentivement ces volumes n’y découvrira rien d’autre qu’une longue et prolixe vie romancée de Jésus. [...] Avant tout, le lecteur sera frappé de l’étendue des discours attribués à Jésus et à la Très Sainte Vierge, des interminables dialogues entre les nombreux personnages qui pullulent dans ce livre." L’auteur relevait aussi "quelques pages plutôt scabreuses" qui "font penser à des descriptions et des scènes de romans modernes". Il signalait également "quelques perles qui ne brillent certainement pas par l’orthodoxie catholique".

   A une date plus récente, le 9 septembre 1988, le cardinal Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, interrogé par une fidèle canadienne, faisait répondre par son secrétaire privé, Mgr Clemens, que la grande oeuvre de Maria Valtorta est "un ensemble de fantaisies enfantines, d’erreurs historiques et exégétiques, le tout présenté dans un contexte subtilement sensuel". On signalera aussi que l’abbé Gérard Herrbach, de la Fraternité Saint-Pie X, avait donné une longue analyse critique des écrits de Maria Valtorta dans Des visions sur l’Évangile.

Article paru sur le Salon Beige.


L'auteur : Maria Valtorta

Fiche technique

Catégories Livres Religion Apparitions / Manifestations
ÉditeurCentro Editoriale Valtortiano
ReliureBroché
Parution2019
Nombre de pages638
Hauteur21
Largeur14.5
Épaisseur3

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les cahiers de 1945 à 1950

Maria Valtorta
Les cahiers de 1945 à 1950