Pontmain

Couleurs d'espérance

Une chose est sûre, on ne vient pas à Pontmain par hasard...

Plus de détails

En stock (1)

13,27 €

En savoir plus

   Le livre de référence sur le sanctuaire marial du bocage mayennais par un des plus grands spécialistes.

Au sommaire :

  • Avant-propos :
    • Venir à Pontmain
    • Contempler Pontmain
  • Découvrir Pontmain
  • Couleurs de Pontmain :
    • Quelles couleurs ? Bleu - Blanc - Rouge - Noir - Or.
  • Couleurs troubles : quand la Vierge est politiquement incorrecte :
    • La Vierge Marie préfère-t-elle la France?
    • Pourquoi avoir choisi Pontmain ?
    • Marie prend-elle des libertés avec la langue française ?
    • Pourquoi Marie ne parle-t-elle pas ?
    • Marie nous invite-t-elle à toucher son FIls ?
  • Conclusion
    • Se laisser surprendre par Pontmain
    • Entrer dans la lumière !


L'auteur : Frère Louis-Marie Arino-Durand
Dominicain, aumônier international des équipes du Rosaire depuis 2007. Tente par sa prière, ses études et sa prédication, de transmettre son amour pour la Vierge Marie.

4ème de couverture

   Pontmain, le 17 janvier 1871. Dans le ciel d'hiver, la Vierge Marie apparaît à quelques enfants. La belle Dame leur dévoile un bref message sur la nécessité de la prière et de la rencontre avec son FIls.

   Cent cinquante ans plus tard,n le frère Louis-Marie Arino-Durand nous livre une interprétation nouvelle de cette apparition et nous invite à aborder cet anniversaire sous des angles inattendus. Car l'actualité du message de Pontmain, dans sa grande simplicité, ne fait plus aucun doute, et sa portée à faire découvrir ou à redécouvrir nous touche au coeur.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Apparitions / Manifestations
ÉditeurLe Cerf
ReliureBroché
ParutionJanvier 2020
Nombre de pages184
Hauteur21
Largeur13.5
Épaisseur1.6

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Pontmain

Frère Louis-Marie Arino-Durand
Pontmain
Couleurs d'espérance

Une chose est sûre, on ne vient pas à Pontmain par hasard...