Interdit aux chiens d'aboyer !

Préface de Roger Holeindre,

Postface d'Alain Sanders.

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

20,85 €

En savoir plus

   Oui, Rome n’est plus dans Rome et les Barbares sont déjà dans le Capitole…

   Est-il déjà très tard ? Oui.

   Est-il déjà trop tard ? Non. Il ne faut jamais pécher contre l’espérance.

   Et il est encore plus beau de croire au matin quand on est plongé dans les ténèbres.

   Pierre Descaves croit au matin de notre pays.

   Il le dit avec des mots qui résonnent comme sonnait jadis le tocsin alors que l’ennemi était à nos portes.

   Aujourd’hui, l’ennemi a franchi les portes avec la complicité de ceux qui avaient mission de les garder fermées.

   L’erreur serait de croire pourtant que les carottes sont cuites. Et c’est très exactement le message d’espoir porté par ce livre de salut public.


L'auteur : Pierre Descaves

4ème de couverture

   A 85 ans, Pierre Descaves a entendu le message christique de Jean-Paul II : « N’ayez pas peur ! »

   Il n’a pas peur lui qui écrit : « S’il le faut, je défendrai encore le territoire de la métropole s’il devait être attaqué de l’intérieur par une population venue d’ailleurs. »

   Ce ne sont pas des paroles en l’air.

   Et elles prennent une singulière résonance à l’heure où la Tunisie, la Libye et l’Égypte, « libérées » de leurs tyranneaux naguère choyés par un Occident suicidaire, viennent de se donner à l’islamisme.

   On rappellera au passage que les « islamistes modérés » (sic) du parti tunisien Ennahada ont obtenu, chez les votants tunisiens en France, un score supérieur à celui réalisé en Tunisie même… Ils ont bonne mine les chantres de l’intégration et de l’assimilation…

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurAtelier Fol'Fer
CollectionL'Etoile du Berger
Parution2011
Nombre de pages ou Durée230
Hauteur20
Largeur14

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Interdit aux chiens d'aboyer !

Pierre Descaves
Interdit aux chiens d'aboyer !

Préface de Roger Holeindre,

Postface d'Alain Sanders.