L'homme qui n'aimait pas la France

Épuisé chez l’éditeur

12,32 €

En savoir plus

   Pour tous ceux qui ne résument pas la politique aux questions d'argent, Macron se situe, plus qu'aucun Président, à l'extrême-gauche. Toute son action montre qu'il voue à la France un désamour, moins affectif qu'idéologique : la France n'a pas sa place dans le projet euro-mondialiste qu'il prétend porter.

  

   RADIO COURTOISIE, LIBRE JOURNAL DE LA SOUVERAINETÉ du 17 mars 2022Michel Leblay, patron d'émission recevait l'auteur. : « MACRON ET LA FRANCE »

   DREUZ-INFO, février 2022 : À l’approche des élections présidentielles, ces ouvrages [ et celui de J.F. Poisson, La macronie et l'islamisme, 5 ans de lâchetés,  s’inscrivent dans le débat politique en revenant de manière incisive sur le quinquennat macronien, ses dérives, ses lacunes, et le laxisme du gouvernement, notamment à l’égard de l’islamisation du pays.


L'auteur : Roland Hureaux
Roland Hureaux, ancien élève de l’ENS (Saint-Cloud) et de l’ENA, et agrégé d’histoire. Il a été universitaire, sous-préfet, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et à la Cour des comptes. Il est membre du comité de rédaction de la revue Commentaire. Il a notamment publie Jésus et Marie-Madeleine (Perrin) qui a été traduit en plusieurs langues.

4ème de couverture

    Fort de sa large connaissance des rouages de la sphère publique et de la société française, Roland Hureaux fait un bilan sans concession de l'action du président Macron (dix ans compte tenu du rôle essentiel qu'il a joué auprès de Hollande). Une politique qui ne conduit à rien moins qu'à la destruction de la France. Candidat à sa propre succession, Macron n'a pas trahi la gauche : il en incarne, au contraire, la figure achevée.

   A la poursuite d'idéaux utopiques, la gauche ne pouvait en effet que trahir, que ce soit au travers des totalitarismes d'hier ou du ralliement sans conditions d'aujourd'hui au capitalisme le plus déchaîné. Macron représente le dernier avatar de cette gauche contemporaine que l'on voit à l'oeuvre aux Etats-Unis avec Biden : nouveau bloc historique alliant une poignée de multimilliardaires dont le Forum de Davos est l'expression accomplie, et les mouvements d'extrême-gauche hostiles à la famille, aux nations, aux libertés. En visite à Washington, Macron a avoué qu'il voulait "déconstruire la France" . Quoiqu'il n'ait cessé, de favoriser les puissances d'argent, il est un inconditionnel du woke, idéologie antiraciste, antinationale, antifamiliale, qui gangrène l'Occident et ne cesse de stigmatiser dans les médias ou les prétoires, l'islamophobie, l'homophobie, les climato-sceptiques et maintenant les "antivaccins" . Macron a en même temps développé toutes les formes d'assistance, laissant filer les déficits et écrasant les classes moyennes suspectes d'incarner une conscience nationale, religieuse ou civilisationnelle.

Video

Zoom TV LIBERTE, Roland Hureaux : Macron, le meilleur ami de Davos

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurEditions de Paris
ReliureBroché
ParutionFévrier 2022
Nombre de pages120
Hauteur23
Largeur15
Épaisseur1.1
Poids0.186 kg

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'homme qui n'aimait pas la France

Roland Hureaux
L'homme qui n'aimait pas la France